Romy Schneider : sa fille dément la version du film sur sa vie

CoverMedia

7.6.2018 - 12:09

Source: Covermedia

Sarah Biasini, la fille de Romy Schneider, s’est emportée sur France Inter contre le film Trois jours à Quiberon, qui dresserait un portrait tout à fait erroné de sa mère. Elle a notamment protesté que la légende du cinéma n’avait jamais été dépendante à l’alcool ou aux médicaments.

Le film Trois jours à Quiberon, qui relate un épisode de la vie de Romy Schneider, a fortement agacé sa fille, la comédienne Sarah Basini. Cette dernière dément totalement la version donnée de sa mère, dépeinte comme souffrant d’addictions à l’alcool et aux médicaments.

« Ça me fait beaucoup de peine pour la mémoire de ma mère qu’on colporte des choses qui ne sont pas vraies, a lancé Sarah Biasini au micro de Léa Salamé sur France Inter. Dès le début du film, on laisse entendre qu’elle est à Quiberon pour une cure de désintoxication… Or elle y allait tous les ans pour une simple thalasso. Je vous assure qu’elle ne prenait pas d’alcool, ni de médicament, pas plus que vous et moi. »

En racontant que Romy Schneider apparaît en train de boire « cul sec » tout au long du film, elle a notamment ajouté qu’elle trouve le long-métrage « malsain et opportuniste ». « On ne peut pas raconter n’importe quoi sur les gens qui ont existé. Elle n’est pas là pour se défendre. Qui va la défendre si ce n’est moi ! », a-t-elle poursuivi, tout en expliquant avoir été « choquée » par les « multiples insinuations et sous-entendus qui sont totalement mensongers ».

Le film montre une Romy Schneider accablée alors qu’elle traverse une période difficile de sa vie suite à sa séparation avec son mari Daniel Biasini. Le long-métrage est attendu au cinéma le 13 juin (18).

Retour à la page d'accueil

CoverMedia