Scarlett Johansson clarifie ses propos sur le politiquement correct

CoverMedia

15.7.2019 - 13:18

World premiere of Walt Disney Studios Motion Pictures 'Avengers: Endgame' - Arrivals Featuring: Colin Jost, Scarlett Johanssons Where: Los Angeles, California, United States When: 22 Apr 2019 Credit: Sheri Determan/WENN.com
Source: Sheri Determan/WENN.com

Scarlett Johansson a souhaité mettre au clair ses propos sur le politiquement correct, qu'elle a tenus dans une récente interview et qui ont déclenché la colère de la communauté LGBTQ. Elle s'est exprimée dans un communiqué obtenu par Entertainment Tonight.

Scarlett Johansson a précisé ses déclarations sur la relation entre l'art et le politiquement correct. Dans une interview pour le magazine AS IF, l'actrice avait affirmé qu'elle avait le droit de «jouer n'importe qui, n'importe quel arbre ou n'importe quel animal, car c'est mon travail et les exigences de mon travail». «Je pense que c'est une tendance dans mon domaine et que cela doit se produire pour diverses raisons sociales. Pourtant, il y a des moments où ça me met mal à l'aise quand ça affecte l'art parce que j'estime que l'art devrait être exempt de restrictions», a-t-elle ajouté.

Les commentaires de l'actrice américaine ont suscité d'énormes critiques en ligne, les internautes s'étant même engagés à boycotter ses films. À la lumière de cette réaction négative, elle a publié une déclaration, ce week-end (13/14 juillet 19), affirmant que ses commentaires dans l'interview avaient été «édités pour attirer le clic» et «largement sortis de leur contexte». «La question à laquelle je répondais dans ma discussion avec l'artiste contemporain David Salle concernait la confrontation entre le politiquement correct et l'art. Je pense personnellement que, dans un monde idéal, tout acteur devrait pouvoir jouer n'importe qui et que l'art, sous toutes ses formes, devrait être immunisé contre le politiquement correct. C'est ce que je voulais dire, même si ça n'a pas été compris de cette façon», a déclaré la star de 34 ans dans une déclaration obtenue par Entertainment Tonight.

Elle a poursuivi: «Je reconnais qu'en réalité, il existe une divergence généralisée dans mon domaine qui favorise les acteurs de type caucasien et cis, et que tous les acteurs ne se voient pas offrir les mêmes opportunités que moi, qui suis privilégiée. Je continue à soutenir, comme je l'ai toujours fait, la diversité dans tous les domaines et continuerai à me battre pour des projets où tout le monde est inclus».

L'année dernière, Scarlett Johansson avait abandonné le rôle d'un personnage transgenre dans le film Rub & Tug, à la suite de la réaction négative de la communauté LGBTQ. Et en 2017, elle avait subi le feu des critiques en incarnant le rôle principal de l'adaptation grand écran de Ghost in the Shell, dont le personnage principal est japonais.

Le top 20 des plus grands blockbusters de tous les temps

Retour à la page d'accueil

CoverMedia