Sia conteste une peinture murale trop ressemblante

CoverMedia

29.6.2020 - 09:47

Perfomances V Festival Day 2 Featuring: SIA Where: Weston Park, Staffordshire, United Kingdom When: 21 Aug 2016 Credit: WENN.com Featuring: SIA Where: Weston Park, United Kingdom When: 21 Aug 2016 Credit: WENN.com
Source: WENN.com

Sia n’a pas aimé qu’une peinture murale à Adélaïde (Australie) soit davantage un portrait d’elle qu’une évocation de son impact sur la musique. Le maire de la ville a expliqué à la chaîne de télévision australienne ABC que l’œuvre allait être rectifiée par l’artiste Jasmine Crisp en accord avec Sia.

Sia s'est plainte d'une peinture murale inspirée de son portrait sur Sia Furler Lane à Adélaïde, en Australie, qui lui ressemblerait trop. L'œuvre d'art public de l'artiste locale Jasmine Crisp, intitulée She Imagined Buttons, sera modifiée après que les représentants de la chanteuse ont protesté parce cela ressemblait trop à la star.

« Je pense que ce qu'il s'est passé, c'est qu'une fois la fresque commencée, on l'a vue et on en a parlé comme s'il s'agissait d'un portrait de Sia, ce qui n'a jamais été l'intention », a déclaré le maire de la ville d'Adélaïde, Sandy Verschoor, à la chaîne de télévision australienne ABC.

L'artiste Jasmine Crisp travaille actuellement à la transformation de la fresque pour respecter l'accord initial sur l'œuvre, qui devait exprimer l'impact de Sia sur la musique sans pour autant représenter exactement son visage ou son personnage. « L'intention de Crisp n'a jamais été que les gens voient Sia comme telle... Elle va travailler un peu plus sur la fresque pour la faire évoluer et s'assurer qu'elle se rapproche de l'intention originale, c'est-à-dire la réponse d'un fan à la musique et au personnage de Sia », a expliqué le maire.

Sia Furler Lane est l'une des quatre rues qui portent le nom de musiciens locaux pour célébrer l'héritage musical de la ville. Sia est très protectrice de son intimité et se montre rarement en public. Elle porte notamment des perruques pour se produire sur scène. La chanteuse a déjà avoué que rester incognito est essentiel pour sa santé et son bien-être. « Je ne porte pas ce (déguisement) s'il n'y a pas de caméras autour, je ne le porte que pour maintenir un minimum d'intimité », avait expliqué Sia à James Corden lors de l'émission Carpool Karaoke en 2016.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia