Actu people

Tom Meighan : prêt à reprendre sa vie avec la petite-amie qu'il a agressée

CoverMedia

9.7.2020 - 11:06

Kasabian perform at Liverpool Echo Arena Featuring: Kasabian, Tom Meighan Where: Liverpool, United Kingdom When: 05 Dec 2017 Credit: Sakura/WENN.com Featuring: Kasabian, Tom Meighan Where: Liverpool, United Kingdom When: 05 Dec 2017 Credit: Sakura/WENN.com
Source: Sakura/WENN.com

La femme que l'ancien chanteur de Kasabian, Tom Meighan, a agressée soutient son petit-ami maintenant qu'il a terminé sa cure de désintoxication pour contrôler ses accès de colère et sa dépendance à l'alcool. Le chanteur, condamné cette semaine pour violence conjugale, a révélé qu'ils étaient prêts à passer à autre chose.

Tom Meighan, l'ancien chanteur de Kasabian, est déterminé à mettre l'agression de sa petite-amie et ses problèmes d'alcoolisme derrière lui. Le chanteur a quitté le groupe lundi (6 juillet 20), la veille de plaider coupable pour violence conjugale contre sa compagne, Vikki Ager, dans un tribunal de Leicester, en Angleterre. Il a été condamné à 200 heures de travaux d'intérêt général.

Mercredi, les autres membres de Kasabian ont annoncé l'avoir viré du groupe quand ils ont entendu parler des accusations portées contre lui. « Il n'y a absolument aucun moyen de tolérer sa condamnation pour agression, ont-ils écrit dans une déclaration. Il ne nous a laissé d'autre choix que de lui demander de quitter le groupe. »

S'excusant pour ses actions et évoquant son alcoolisme et son trouble déficitaire de l'attention, le rockeur a annoncé, dans un nouveau communiqué, qu'il pouvait compter sur le soutien de sa petite-amie, celle qu'il a battu. « Je voudrais faire une déclaration sur les événements récents et m'excuser publiquement auprès de ma compagne Vikki, mes amis, mon groupe, ma famille et mes fans, a-t-il écrit. Je suis vraiment désolé et regrette profondément mon comportement récent (...) Je suis entièrement responsable et j'accepte toute responsabilité. J'ai lutté pendant de nombreuses années contre une dépendance à l'alcool (...) (et cette agression m'a servi de) réveil, pour comprendre qui j'étais et ce que je devenais. J'ai également récemment reçu un diagnostic de TDAH (trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité), et bien que cela n'excuse en rien mes actions, cela m'a aidé à mieux comprendre mes problèmes de comportement. Je devenais incontrôlable. Ma santé mentale devenait de plus en plus instable et j'en était arrivé au point de rupture. »

Tom Meighan a révélé qu'il avait terminé un programme de désintoxication il y a trois semaines, ajoutant : « Avec le soutien de ma famille et de mes amis, je prends chaque jour comme il vient, je passe chaque journée complètement clean et sobre. Cette fois, je veux vraiment réussir, pas seulement pour ceux que j'aime, mais aussi pour moi-même. Vikki et moi espérons pouvoir passer à autre chose et devenir un couple plus fort. J'espère que vous pourrez me pardonner avec le temps. »

L'agression de Tom Meighan sur Vikki Ager - qui n'a pas porté plainte - avait été filmée par les caméras de surveillance, ce qui avait poussé le chanteur à reconnaître les faits qu'il niait jusqu'alors. « Mlle Ager n’a fait aucune déposition à la police et ne semble pas soutenir ce procès. Bien sûr, ce choix ne signifie pas que je devrais traiter cette affaire moins sérieusement. Vous avez frappé Mlle Ager plus d’une fois et avez mis vos mains sur sa gorge. Vous l’avez frappée au visage et ensuite poussé sa tête dans une cage à hamster, la blessant au visage. Vous l’avez menacée avec une palette en bois. Vous avez finalement pensé, et heureusement, qu’il valait mieux jeter la palette de façon agressive sur la baignoire. Pendant toute la vidéo, on peut la voir contrer vos attaques », avait déclaré le juge Nick Watson, comme l'a relayé l’Evening Standard, lors de l'énoncé du verdict. Sur cette vidéo, on pouvait voir également Tom Meighan traîner celle qui était alors sa fiancée par la cheville à travers le jardin de leur maison.

Lors de sa plaidoirie, le procureur Naeem Valli avait expliqué qu’une enfant « paniquée et effrayée » avait appelé la police à l’aide au moment de l’agression. Lorsque les officiers sont arrivés sur place, ils ont trouvé Tom Meighan « qui puait comme quelqu’un de hautement intoxiqué », « non coopératif et agressif ». Vikki Ager était quant à elle « visiblement perturbée » et présentait des bleus sur les genoux, son épaule gauche, une de ses chevilles et un orteil, ainsi que des rougeurs sur le cou.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia