Uma Thurman s'engage contre Roy Moore, candidat Républicain au Sénat accusé de pédophilie

CoverMedia

12.12.2017 - 11:13

Covermedia

Uma THurman, Connie Britton et Ellen DeGeneres se battent pour que le candidat Républicain Roy Moore ne soit pas élu au sénat. Il est accusé d'agression sexuelle sur mineure.

Uma Thurman et Connie Britton font partie des célébrités qui appellent les citoyens américains à ne pas voter pour Roy Moore aux élections sénatoriales de l'Alabama, après que le candidat républicain a été accusé d'agression sexuelle par huit femmes.

L'actrice de Kill Bill a utilisé son compte Twitter et Instagram pour expliquer son inquiétude à propos de la potentielle victoire de ce candidat, après les allégations de ces femmes, dont cinq expliquent qu'elles étaient adolescentes lorsque le candidat les a courtisées, alors qu'il était dans sa trentaine. « S'il vous plaît, femmes d'Alabama : dites juste NON A MOORE. Non suffira. Non est assez, et les enfants en-dessous de l'âge de consentement ne doivent jamais, jamais (s'il vous plaît ne faites pas en sorte que le dictionnaire redéfinisse le terme « illégal ») plus jamais ! Non à Moore. Non à Roy. Pour votre information, le nom Roy veut dire Roi. N'avons-nous pas dégagé ces bâtards lorsque nous avons fondé ce pays ? », a-t-elle écrit.

Elle a accompagné ce message d'une photo de ses phalanges, avec écrit : « Je poste deux fois pour montrer mes phalanges en une prière pour stopper un homme accusé de pédophilie d'être élu. Ce n'est pas un problème de Démocrates ou de Républicains : ce vote décidera de qui on veut soutenir en tant qu'américains. Certaines limites morales ne doivent pas être franchies ».

D'autres stars font de leur mieux pour décourager les électeurs de voter pour Roy Moore, dont Connie Britton, qui est apparue dans plusieurs vidéos partagées sur Twitter pour soutenir le candidat Démocrate, Doug Jones. « Je soutiens Doug Jones parce qu'il s'est toujours dressé pour la justice, et au sénat, il se battra pour que les deux partis discutent des problèmes importants pour les familles de travailleurs. Il se battra pour une meilleure éducation, pour de plus bas coûts de santé, pour augmenter le salaire minimum, et pour que les femmes aient une paie égale au travail », a-t-elle indiqué.

Ellen DeGeneres aussi a encouragé ses fans à voter pour Doug Jones, tweetant : « Habitants de l'Alabama, demain est un grand jour. Si vous croyez que les gens sont égaux, qu'ils soient gays, hétéros, blancs, noirs, hommes ou femmes, j'espère que demain vous voterez pour Doug Jones ».

Roy Moore, qui a maintenant 71 ans, a nié les allégations, et les a décrites comme une « conspiration » des libéraux et de la communauté LGBT+ pour lui nuire.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia