Bernard de la Villardière fait condamner Gilles Verdez pour diffamation

Covermedia

19.4.2021 - 14:14

Le journaliste d'«Enquête exclusive» avait attaqué le chroniqueur de «Touche pas à mon poste» après que celui-ci l'ait traité d'islamophobe. Il annonce avoir gagné dans une interview accordée au «Monde».

Covermedia

19.4.2021 - 14:14

Bernard de la Villardière, journaliste et présentateur de l'émission «Enquête exclusive» sur M6 depuis 2005, a pour habitude d'évoquer des sujets sensibles et brûlants, quitte à être le sujet de vifs débats, de polémiques et de débats. Ce n'est pas une raison suffisante pour se laisser insulter, puisqu'il a décidé de porter plainte contre Gilles Verdez, après que ce dernier le traite d'islamophobe sur le plateau de «Touche pas à mon poste».

«Tiens, je vous donne un scoop: je viens de faire condamner Gilles Verdez pour diffamation. Il m'a traité d'islamophobe chez Hanouna», a-t-il ainsi révélé dans une interview accordée au «Monde». Il y déplore le fait que le chroniqueur de «Touche pas à mon poste» saisisse toutes les occasions pour «se payer "Enquête exclusive"». «Il m'accuse de ne pas faire mon travail de journaliste», a-t-il expliqué, insistant sur le fait qu'il n'est «pas du tout islamophobe». «Au contraire, je pense être un des rares journalistes qui sont allés le plus au chevet des victimes musulmanes des guerres civiles, des trafics», a-t-il ajouté.

Une «campagne de dénigrement

L'affaire n'avait jusque-là pas été révélée par les principaux intéressés, qui n'avaient fait aucun commentaire.

En 2019, Bernard de la Villardière avait déjà fait un commentaire sur des attaques antérieures de la part de Gilles Verdez. Il avait qualifié celles-ci de «campagne de dénigrement» à son encontre. «Ce chroniqueur dont le seul talent est l'insulte, et le fonds de commerce la polémique, a déjà dans le passé tenu des propos déplacés à l'égard de Bernard de La Villardière», avait communiqué M6.

Covermedia