Debra Messing: ses adieux à «Will & Grace»

CoverMedia

18.4.2020 - 09:34

Opening night for the new play Accidentally Brave at the DR2 Theatre. Featuring: Debra Messing Where: New York, New York, United States When: 25 Mar 2019 Credit: Joseph Marzullo/WENN.com
Source: Joseph Marzullo/WENN.com

Debra Messing a abordé le tournage de la fin de Will & Grace dans une récente interview relayée par WENN. Elle a expliqué que les fous rires qu'elle a eu pendant le tournage lui manqueront beaucoup.

Debra Messing sait déjà que la bonne humeur du tournage de Will & Grace lui manquera. La série se termine la semaine prochaine, 22 ans après son premier lancement et l'actrice admet que même si ces adieux ne seront pas aussi déchirants que la première fois en 2006, il y a tout de même énormément de choses qui lui manqueront.

Affirmant que la sitcom, dont le remake a commencé en 2017, est vraiment terminée, elle a déclaré : « Il y a un tel sentiment de gratitude d'avoir retrouvé ces personnages plus vieux et de les explorer 12 ans plus tard. Cela a été vraiment satisfaisant. et quelque chose que personne n'a la possibilité de faire à la télévision. Il y a un sentiment d'achèvement et les deux derniers épisodes sont particulièrement spéciaux. »

Elle a poursuivi : « Cette fois, c'est en temps réel et je pense que les fans seront heureux que ces quatre personnages s'en aille d'une manière, sans jeu de mots, pleine de grâce et de respect. Il y aura un sentiment de fierté et de joie dans ces adieux cette fois-ci. Cela dit, quand le dernier mot de la dernière est arrivée, il y a eu cette pause devant ce public et tout ce qu'on a entendu, c'est l'emblématique (réalisateur) Jim Burrows dire : '' Je déteste avoir à dire ça... coupez ". Cela nous a ému parce que Jimmy a été le capitaine de ce navire. »

« C'est douloureux de savoir que vous n'aurez plus jamais l'intimité qui consiste à passer 12 heures par jour avec quelqu'un. Quand nous sommes revenus après les élections (présidentielles américaines de 2016), tout le monde était en profonde dépression, avait peur, et au milieu de tout ça on avait des fous rires sur le tournage et c'est quelque chose qui me manquera désespérément parce que c'est si beau de rire avec les gens et de partager sa joie avec des gens dans un processus créatif. Je pense qu'il n'y a rien qui soigne mieux que le rire. »

Retour à la page d'accueil

CoverMedia