La fureur de Maïté provoque l’hilarité des réseaux sociaux

AllTheContent

24.11.2020 - 11:09

AMOUR EST DANS LE PRE SAISON 15 PAUL HENRI SAINT JEAN PLA DE CORTS
Paul-Henry a accueilli deux prétendantes.
Cécile Rogue/M6

Ce lundi 23 novembre, M6 diffusait un nouvel épisode de «L'amour est dans le pré». A cette occasion, les téléspectateurs ont pu notamment retrouver Paul-Henri et ses prétendantes, Maïté et Aline. La cohabitation a débouché sur une scène qui a beaucoup fait rire (jaune) les aficionados de l’émission sur Twitter notamment.

Paul-Henri, éleveur de vaches et de chevaux en Occitanie, avait sélectionné quatre prétendantes lors du speed-dating à Paris. Le courant avait semblé particulièrement bien passer avec Alicia, une Suissesse de 31 ans, qui travaille dans le recrutement, et Aline, 36 ans, qui vient de Bourgogne où elle est éducatrice sportive. Mais, à quelques minutes du choix, Karine Le Marchand était intervenue pour ajouter une nouvelle prétendante dont la lettre était arrivée en retard en raison du confinement. Paul-Henri a immédiatement accepté de rencontrer Maïté. Originaire de Béziers, la trentenaire séduit l’agriculteur qui l’invite à la ferme, avec Aline.

A l’issue de cet épisode à la ferme, Paul-Henri a semblé plus complice avec Aline. Et lorsque l'agriculteur a proposé à ses deux prétendantes de passer une nuit à la belle étoile, la réaction de Maïté a surpris. En effet, la jeune femme a préféré dormir dans la voiture à cause du froid. Pour ne pas prendre l'avantage sur sa concurrente, Aline, fair-play, l'a rejointe pour la nuit. Le comportement de Maïté avait fait réagir Twitter, certains la trouvant particulièrement «casse-pieds».

« J'espère que vous allez bien vous faire ch***!»

Dans le dernier épisode diffusé, et après avoir découvert le caractère colérique de Maïté, Paul-Henri a décidé de faire une mise au point avec la jeune femme. L’éleveur a émis quelques réserves sur le caractère tempétueux, sous-entendant qu’entre eux, ça ne fonctionnerait pas. Bien qu’ayant procédé précautionneusement et en pesant ses mots, l’agriculteur a provoqué l’ire de sa prétendante: «Tu dis vouloir quelqu'un de sincère et de spontané de jovial de déconneur comme toi et au final tu te mets avec quelqu'un qui est introvertie, j'espère que vous allez bien vous faire ch***!»

Maïté claque littéralement et aussitôt la porte de manière théâtrale: «Maintenant, tu me demandes de partir, je descends, je prends ma voiture et je me casse».

Elle refuse même l'invitation à déjeuner de Paul-Henri et ne le rate pas: «Pourquoi? Pour que je puisse continuer encore à te voir la regarder qu'elle. Je me dis que tu ne mérites même pas que je continue à m'intéresser à toi. Parce que tu ne vois pas les belles valeurs et la belle personne que je suis. Je peux te dire que tu passes à côté de quelqu'un de bien. J'aurais pu t'apporter beaucoup.»

Retour à la page d'accueil