Les lauréats vont être annoncés... sans stars ni paillettes!

ATS

9.1.2022 - 22:33

«Belfast» et «West Side Story» sont parmi les favoris des 79e Golden Globes. La cérémonie, largement revue à la baisse, verra les lauréats révélés dimanche sur Twitter, sans retransmission télévisée, ni tapis rouge, au moment où l'institution fait face à un boycott d'Hollywood.

epa09640199 A person takes smartphone photos of the preparations that are made before the nominations announcements for the 79th Golden Globe Awards at the Beverly Hilton in Beverly Hills, California, USA, 13 December 2021. Chosen by the Hollywood Foreign Press Association (HFPA) artists in various film and television categories will be awarded the Golden Globe awards during a gala scheduled for 09 January 2022. EPA/CAROLINE BREHMAN
Habituellement courus par tout le gratin de l'industrie du divertissement, les Golden Globes, qui ouvrent la saison des prix cinématographiques, ont été désertés cette année par les stars hollywoodiennes qui critiquent leur manque de diversité et de transparence.
KEYSTONE

ATS

9.1.2022 - 22:33

Habituellement courus par tout le gratin de l'industrie du divertissement, les Golden Globes, qui ouvrent la saison des prix cinématographiques, ont été désertés cette année par les stars hollywoodiennes qui critiquent leur manque de diversité et de transparence.

La chaîne de télévision NBC a de toute façon renoncé à diffuser la cérémonie et l'Association de la presse étrangère de Hollywood (HFPA), qui constitue le jury de ces prix, annoncera, sans vedettes, ni paillettes, les lauréats sur les réseaux sociaux à partir de 18h00 (03h00 lundi en Suisse).

«Cette année les Golden Globes ne vont ressembler à aucun Golden Globes que nous avons connu jusqu'à présent», a commenté Marc Malkin, rédacteur en chef culture et événementiel chez la publication spécialisée Variety. «Et vraiment, nous n'allons pas voir grand-chose».

Officiellement, les organisateurs ont invoqué la pandémie. Mais, selon M. Malkin, «l'association de la presse étrangère d'Hollywood a essayé de faire venir des célébrités pour annoncer les gagnants des Golden Globes de cette année». «Et aucune célébrité – aucune – n'a dit oui.»

«Succession», série favorite

«Belfast», inspiré par l'enfance nord-irlandaise de Kenneth Branagh, et «The Power of the Dog», western sombre signé par la Néo-Zélandaise Jane Campion, sont en tête avec sept nominations chacun. «The Power of the Dog», qui interroge les stéréotypes masculins dans le Montana des années 1920 avec Benedict Cumberbatch en cow-boy toxique, pourrait ainsi devenir le deuxième long-métrage réalisé par une femme à remporter la catégorie phare du «meilleur film dramatique».

Le remake de «West Side Story» par Steven Spielberg, qui a fait un flop au box-office mais a été salué par la critique, est lui en lice dans la catégorie des comédies, musicales ou non. Il est en compétition avec «Don't look up: déni cosmique», satire comique avec Leonardo DiCaprio et Jennifer Lawrence en obscurs astronomes tentant vainement d'alerter une opinion publique américaine divisée sur l'arrivée d'une comète qui menace de détruire toute forme de vie sur Terre.

Côté télévision, la série «Succession», oeuvre noire et grinçante qui met en scène une puissante famille new-yorkaise se déchirant pour prendre le contrôle d'un empire médiatique, part favorite avec cinq nominations.

Silence

Mais la course aux Golden Globes, considérés comme presque aussi prestigieux que les Oscars, est assombrie par les nombreuses accusations qui pèsent sur la HFPA. Le groupe, composé d'une centaine de personnes liées à des publications étrangères, est depuis longtemps accusé en privé, dans les cercles hollywoodiens, d'une série de défaillances, allant de la corruption au racisme.

Le journal Los Angeles Times a ainsi montré que l'association ne comptait aucune personne noire parmi ses membres, ouvrant la vanne des reproches l'an dernier. Tom Cruise a rendu ses récompenses dans un geste de protestation.

Depuis l'éclatement du scandale, l'association s'est empressée de lancer des réformes, notamment pour diversifier ses membres. Elle a aussi interdit à ces derniers d'accepter des cadeaux de luxe ou des séjours dans des hôtels de la part des studios les courtisant pour leurs votes.

Reste à savoir si ces changements seront suffisants pour convaincre les stars hollywoodiennes et les diffuseurs d'accorder aux Golden Globes un retour en grâce. Cette année, une chose est sûre, presque aucun acteur ou studios n'a fait mention publiquement de sa nomination, et de nombreux lauréats devraient aussi garder le silence à l'annonce de leur victoire dimanche.

«Même si certains sont déclarés vainqueurs, personne ne va publier un communiqué pour dire à quel point il est heureux d'avoir été distingué par l'Association de la presse étrangère de Hollywood», assure Marc Malkin. «Si vous êtes un studio qui espère recevoir une victoire aux Golden Globes, que vous obtenez votre Golden Globes et que vous ne le fêtez pas, est-ce que cela a vraiment un intérêt?», pointe-t-il.

ATS