Montreux Jazz Festival Avec Deep Purple, c'était «Back to the future» et feu au lac! 

Valérie Passello

9.7.2024

Le groupe de rock mythique Deep Purple a enflammé la scène du lac au Montreux Jazz lundi soir et cela n'a pas manqué de faire de la fumée sur l'eau, évidemment... Un concert huilé à la perfection, comme une véritable machine à voyager dans le temps. Ambiance.

Valérie Passello

9.7.2024

Le show s'ouvre sur un film qui fait un peu penser au générique de «La guerre des étoiles». Bienvenue dans l'univers de Deep Purple. Ici, les étoiles, on connaît: voilà 56 ans que le groupe brille au firmament du rock. Pardon, du hard rock, nuance. Et, excusez du peu, ce sont même eux qui ont inventé le style!

Dès les premières notes, le public réalise qu'il a pris son ticket pour un voyage dans le temps. «Marty, fais chauffer le moteur de la DeLorean», on fonce direct sur la route 66, comme dans un de ces vieux «road movie»,  où les héros étaient aussi libres que chevelus. 

Impossible de ne pas avoir une pensée pour les millions de personnes qui ont secoué leurs tignasses dans les concerts du groupe au fil des décennies.  On le constate en jetant un coup d'oeil dans le public: les tignasses ont blanchi ou même disparu aujourd'hui, mais le coeur des fans, lui, n'a pas pris une ride.

Les doigts du claviériste courent sur le synthé, distillant avec virtuosité des notes aux sonorités d'un temps certes révolu, mais qui réveille des souvenirs en chacun de nous. Le batteur, seul «Deep Purple original» à avoir traversé toutes les époques, imprime son rythme endiablé avec une dextérité époustouflante. Puis vient le solo de guitare, à couper le souffle: on repense à Led Zeppelin, Metallica... la grande époque!

Pas de lac sans fumée...

Avec ces papys-là, qui ont choisi de refaire un petit tour, pour la route, après leur tournée d'adieux, on se laisse volontiers transporter dans le temps. Et sans nostalgie. Juste pour le plaisir, qu'ils prennent sur scène et qu'ils ont fort communicatif. En plus, ils manient aussi bien l'humour que leurs instruments, ce qui les rend encore plus sympathiques.

À un moment bien sûr, il va falloir revenir en 2024. Mais avant, c'est incontournable, tout le monde attend LE tube: «Smoke on the water». Ta-ta-ta, ta-ta-tadam: la foule hurle. Le riff de guitare est l'un des plus célèbres de tous les temps. Les quelques personnes qui s'étaient éloignées de la foule reviennent en courant, natel à la main, pour immortaliser ce moment culte: «Viens vite, c'est maintenant!». 

Là encore, flash back: on est en 1971. C'est ici, à quelques encâblures seulement, que le casino prend feu. Présents à Montreux pour l'enregistrement d'un album, les membres de Deep Purple assistent à la scène et s'en inspirent pour créer ce qui deviendra leur plus grand succès. Le final est fumant: le lac s'embrase littéralement derrière la scène: du tout grand spectacle. 

Oui, ce concert était bien d'un autre temps. Et ça fait du bien, «nom de Zeus»!

Micro-trottoir à Montreux:

Micro-trottoir à Montreux: "C'est mon 118ème concert de Deep Purple!"

Pour Deep Purple et Alice Cooper, les fans étaient au rendez-vous à Montreux! Prise de température avec blue Music.

08.07.2024