Conseil fédéral

Guy Parmelin élu président de la Confédération

kd, ats

9.12.2020 - 12:34

Guy Parmelin va présider la Confédération l'année prochaine (archives).
ATS

Guy Parmelin présidera la Confédération en 2021. L'Assemblée fédérale a élu mercredi l'UDC vaudois par 188 voix sur 202 bulletins valables. Le chef du Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche succède à Simonetta Sommaruga.

Quatorze bulletins ont porté le nom de personnalités diverses. Vingt-cinq étaient blancs et 7 nuls.

Guy Parmelin fait mieux que Simonetta Sommaruga, élue l'année passée par 186 voix sur 210. Micheline Calmy-Rey a réalisé la plus mauvaise élection en 2011 avec 106 voix. En 2018, Ueli Maurer a obtenu 201 voix, égalant le record détenu par Jean-Pascal Delamuraz depuis 1988.

Avant ce dernier et depuis 1919, Fritz Honegger, Hans Hürlimann, Willi Ritschard, Hans-Peter Tschudi et Friedrich Traugott Wahlen ont égalé ou dépassé les 200 voix. En décembre 2017, Alain Berset avait engrangé 190 voix, Doris Leuthard en avait recueilli 188 un an plus tôt et Johann Schneider-Ammann avait été élu avec 196 voix en 2015.

Agé de 61 ans, Guy Parmelin sera le quinzième Vaudois à présider la Confédération. Son prédécesseur était le radical Jean-Pascal Delamuraz en 1989 et 1996.

«Primus inter pares» dès le 1er janvier, à l'occasion de cette première année présidentielle, Guy Parmelin s'offrira une visibilité accrue. Il devra représenter la Confédération à l'étranger, mais aussi incarner les décisions gouvernementales en situation de crise.

Conseiller national durant douze ans, Guy Parmelin a été élu au Conseil fédéral en 2015, succédant à Eveline Widmer-Schlumpf. Il a dirigé le Département fédéral de la défense, avant de reprendre le DFER en janvier 2019.

Retour à la page d'accueil

kd, ats