807'000 emplois privés ont été créés en décembre

afp

5.1.2022 - 15:50

Le secteur privé aux Etats-Unis a créé près de deux fois plus d'emplois qu'attendu en décembre et au total plus de 6 millions d'emplois en 2021, les employeurs affrontant néanmoins depuis des mois à un important manque de main d'oeuvre.

afp

5.1.2022 - 15:50

epa09666596 A sign advertising job openings in a store window in New York, New York, USA, 04 January 2022. The United States' Department of Labor reported that 4.5 million people quit their jobs in November 2021 and that employers posted 10.6 million job openings during that same time. EPA/JUSTIN LANE
Un signe annonçant des offres d'emploi dans une vitrine de magasin à New York, New York, USA, 04 janvier 2022. Le ministère du Travail des États-Unis a signalé que 4,5 millions de personnes ont quitté leur emploi en novembre 2021 et que les employeurs ont affiché 10,6 millions d'offres d'emploi au cours ce même temps.
KEYSTONE

En décembre, 807'000 emplois privés ont été créés aux Etats-Unis, selon l'enquête mensuelle de la société de services aux entreprises ADP publiée mercredi, contre 505'000 en novembre selon des données révisées en baisse.

C'est près du double des 425'000 qui étaient attendus par les analystes et il s'agit du plus grand nombre de créations d'emplois privés depuis mai.

«Le marché du travail de décembre s'est renforcé à mesure que les retombées du variant Delta se sont estompées et que l'impact d'Omicron n'apparaissait pas encore», a déclaré Nela Richardson, économiste en chef d'ADP, citée dans le communiqué.

«Les créations d'emplois ont été généralisées», a-t-elle souligné. Le secteur des services tire toujours très largement ces créations d'emplois, avec 669'000 postes crées, dont 246'000 pour le seul secteur de l'hôtellerie-restauration.

Phénomène de «La Grande démission»

Le secteur manufacturier a créé 138'000 emplois, enregistrant pour 2021, son plus grand nombre d'embauches.

«Alors que les créations d'emplois ont été supérieures à 6 millions en 2021, le nombre d'emplois du secteur privé est toujours inférieur de près de 4 millions d'emplois aux niveaux pré-Covid-19», a déclaré Nela Richardson, économiste en chef d'ADP, citée dans le communiqué.

Le rapport officiel sur l'emploi pour le dernier mois de l'année 2021 sera publié vendredi. Les analystes s'attendent à ce que deux fois plus de créations d'emplois qu'en novembre soient annoncées (440.000 emplois créés), et que le taux de chômage recule de 0,1 point pour s'établir à 4,1%.

Les employeurs font face depuis des mois à d'importantes difficultés de recrutement, notamment pour les emplois les moins bien payés, ce qui les a très largement conduit à offrir de meilleurs salaires et conditions.

Le nombre de postes à pourvoir reste plus élevé que le nombre de demandeurs d'emplois. Et alors que la pandémie a modifié les aspirations des travailleurs américains, un phénomène surnommé «La Grande démission» bat désormais son plein, les salariés démissionnant pour trouver un meilleur emploi, et partent souvent avec une offre d'embauche en poche.

Ainsi en novembre, 4,5 millions de personnes ont démissionné, un record, selon les données publiées mardi par le bureau des statistiques (BLS).

Secteurs privé et public confondus, plus de 22 millions d'emplois avaient été détruits en mars et avril 2020, à cause des mesures de confinement visant à enrayer la progression du Covid-19.

afp