ABB glisse dans le rouge au quatrième trimestre

buc

4.2.2021 - 08:01

Le conglomérat ABB a bouclé le quatrième trimestre de 2020 sur une perte nette attribuable aux actionnaires de 79 millions de dollars, contre un bénéfice de 325 millions un an plus tôt.

Les ventes réalisées entre octobre et décembre se sont montées à 7,18 milliards de dollars, soit 2% de mieux en rythme annuel. Ajustée des effets de change, la croissance a stagné pendant la période sous revue. Les entrées de commandes ont progressé de 2%, dépassant les 7 milliards (archives).
ATS

Les ventes réalisées entre octobre et décembre se sont montées à 7,18 milliards de dollars, soit 2% de mieux en rythme annuel. Ajustée des effets de change, la croissance a stagné pendant la période sous revue, précise ABB jeudi dans un communiqué. Les entrées de commandes ont également progressé de 2%, dépassant de justesse les 7 milliards.

L'excédent opérationnel (Ebita) a bondi de 16% à 825 millions de dollars, pour une marge afférente de 11,5% en hausse de 1,4 point de pourcentage. Les charges financières se sont élevées à près de 200 millions, dont 162 millions à mettre sur le compte du remboursement anticipé de plusieurs prêts.

Dividende de 80 centimes par action

Fort de son résultat, le groupe industriel zurichois proposera à ses actionnaires un dividende inchangé de 80 centimes par action, peu ou prou conforme aux attentes des analystes du consensus AWP (0,81 franc).

Les autres valeurs se situent dans le haut de la fourchette des prévisions, à l'exception du résultat net après minoritaires, pour lequel les projections fluctuaient entre un déficit de 87 millions et un gain de 297 millions.

Pour l'exercice en cours, la direction d'ABB s'attend à une amélioration graduelle des conditions de marché et table sur une croissance des recettes à périmètre constant dans le cadre des objectifs stratégiques, ainsi qu'à une nette amélioration de la rentabilité par rapport à 2020.

Retour à la page d'accueil

buc