Bridgestone relève ses prévisions, reprise plus rapide que prévu

afp

10.8.2021 - 18:23

afp

10.8.2021 - 18:23

Le géant japonais des pneumatiques Bridgestone a nettement relevé mardi ses prévisions pour son exercice calendaire 2021, à la faveur d'un rythme supérieur à ses attentes de la reprise dans son secteur et de ses mesures pour réduire ses coûts.

En particulier, la demande de pneus pour camions et bus, ainsi que pour des engins de chantier a grimpé significativement. (Archives)
ATS

Bridgestone vise désormais un bénéfice net de 325 milliards de yens (2,71 milliards de francs) cette année, contre une précédente prévision à 261 milliards de yens et une perte nette de 23,3 milliards de yens en 2020.

Il anticipe un bénéfice opérationnel ajusté de 360 milliards de yens, soit 100 milliards de plus que son objectif antérieur.

Il a aussi révisé en hausse son objectif de chiffre d'affaires annuel, passé de 3010 à 3320 milliards de yens, ce qui serait un bond de 18,3% sur un an à périmètre constant, car Bridgestone s'est récemment séparé de son importante société de matériaux de construction Firestone Building Products, vendue à Holcim.

«La demande mondiale de pneus au premier semestre 2021 a vivement repris, à un rythme au-delà des attentes du groupe», a justifié Bridgestone dans un communiqué.

En particulier, la demande de pneus pour camions et bus, ainsi que pour des engins de chantier a «grimpé significativement» grâce à la reprise des secteurs mondiaux de la construction et des transports après le choc initial provoqué par la pandémie en 2020, a poursuivi Bridgestone.

Le groupe a aussi dit avoir dépassé ses objectifs initiaux en matière de réduction de ses coûts et autres mesures pour redresser sa rentabilité.

Dans le cadre d'une vaste restructuration mondiale, Bridgestone a notamment fermé fin avril son usine de Béthune (nord de la France), qui employait 800 personnes.

Il a revu mardi à la hausse son dividende total pour l'exercice en cours, fixé désormais à 170 yens par action contre une prévision initiale de 130 yens (et 110 yens par action versés au titre de l'exercice 2020).

Sur son deuxième trimestre, le groupe a réalisé un bénéfice net de 63,4 milliards de yens (530 millions de francs), contre une perte de 47 milliards de yens un an plus tôt.

Son bénéfice opérationnel ajusté a totalisé 93,8 milliards de yens, accélérant par rapport au début d'année, et ses ventes se sont élevées à 811,9 milliards de yens, un rebond de 45,7% sur un an, toujours à périmètre constant.

afp