Les bonnes résolutions de Credit Suisse pour 2021 

mk

21.12.2020 - 09:30

Malmené cette année par plusieurs affaires, Crédit Suisse veut tourner la page et prendre un nouveau départ en 2021, a affirmé le directeur général Thomas Gottstein dans une interview au Financial Times.

Thomas Gottstein, the new CEO of the Swiss bank Credit Suisse, reacts after the press conference of the full-year results of 2019 in Zurich, Switzerland, Thursday, Feburary 13, 2020. (KEYSTONE/Ennio Leanza).
Nommé en février à la tête du groupe bancaire zurichois, Thomas Gottstein veut faire face aux dossiers juridiques et viser la croissance
KEYSTONE

«Il n'y aura jamais une page blanche complète. Nous serons toujours confrontés à des dossiers, mais c'est clairement mon objectif de démarrer 2021 sur une page aussi vierge que possible», a dit M. Gottstein.

Ce dernier avait été nommé en février à la tête du groupe bancaire zurichois après la démission de son prédécesseur Tidjane Thiam qui s'était retrouvé sous le feu de vives critiques après l'éclatement de l'affaire des filatures.

Une nouvelle affaire entache la banque

Dernière affaire en date, et qui a été révélée après l'entretien, le Ministère public de la Confédération (MPC) a mis jeudi en accusation Credit Suisse dans une affaire de trafic de stupéfiants et de blanchiment d'argent commis par une organisation criminelle bulgare. La banque n'aurait pas pris toutes les mesures de précaution nécessaires.

La banque aux deux voiles a pris connaissance avec «étonnement» de la décision du MPC de déposer un acte d'accusation, avait-elle réagi jeudi dernier. Le numéro deux bancaire helvétique rejette fermement les prétendues lacunes organisationnelles et entend se défendre «avec détermination».

Un correctif de 450 millions

L'établissement a par ailleurs dû effectuer fin novembre un correctif de valeur de 450 millions de dollars sur sa participation minoritaire dans le gestionnaire d'actifs York Capital Management (York), comptabilisé au quatrième trimestre.

«Mon objectif affiché est de faire face aux dossiers juridiques», a souligné M. Gottstein. Selon ce dernier, «2021 est le début d'une nouvelle ère pour Credit Suisse où nous voulons passer à l'offensive et visons la croissance».

Retour à la page d'accueil

mk