Evergrande et Kaisa ont fait défaut sur un paiement

afp

9.12.2021 - 11:29

afp

9.12.2021 - 11:29

Deux promoteurs immobiliers chinois dont le poids lourd du secteur Evergrande ont fait «défaut» sur des paiements, a annoncé jeudi l'agence de notation Fitch, au moment où leur santé inquiète les marchés financiers.

epa09497492 A Evergrande Group headquarters building is seen in Shenzhen, Guangdong province, China, 30 September 2021. China Evergrande Group's central unit, Hengda Real Estate Group, announced it would settle interest payment on its Shenzhen-trade 5.8 percent September 2025 bond, according to the Group's statement yesterday. The statement comes after a big hit on stock markets in Asia, the USA, and Europe by a significant sell-off this week since shares in Evergrande closed 10 percent lower in Hong Kong. Earlier this week, the Evergrande Group expressed its concern in a stock filing this month that the Group might not be able to meet its financial obligations. EPA/ALEX PLAVEVSKI
Le géant chinois de l'immobilier Evergrande est étranglé par une dette abyssale d'environ 260 milliards d'euros.
KEYSTONE

Le géant chinois de l'immobilier Evergrande est étranglé par une dette abyssale d'environ 260 milliards d'euros. Il se débat depuis plusieurs mois pour honorer ses paiements d'intérêts et ses livraisons d'appartements. Le 6 novembre, le groupe aurait dû s'acquitter d'un remboursement sur des intérêts d'un montant de 82,5 millions de dollars (73,1 millions d'euros). Mais il disposait d'un délai de grâce d'un mois supplémentaire qui a pris fin mardi.

«Aucune annonce n'a été faite par [Evergrande] ou ses créanciers concernant un remboursement», a indiqué jeudi l'agence de notation Fitch, supposant que le groupe n'a «donc pas payé». Il s'agit du premier défaut de paiement pour Evergrande qui, malgré plusieurs échéances manquées en septembre, était jusque-là toujours parvenu à rembourser in extremis ses créanciers.

Le promoteur chinois Kaisa, 27e en termes de chiffre d'affaires mais l'un des plus endettés de Chine, a également fait «défaut» sur un remboursement, selon Fitch. Kaisa aurait dû s'acquitter mardi d'un remboursement de 400 millions de dollars (353 millions d'euros) dus sur des intérêts d'emprunt. Le groupe avait averti dès la semaine dernière qu'il risquait de se retrouver en défaut de paiement.

Kaisa, qui compte 17'000 salariés, avait été en 2015 le premier groupe immobilier chinois à faire l'objet d'un défaut de paiement sur des obligations en dollars.

afp