France

Le déficit commercial au plus bas depuis 2016 en novembre

afp

8.1.2021 - 09:38

Le déficit commercial de la France a poursuivi sa décrue en novembre, diminuant de 600 millions pour revenir à 3,9 milliards d'euros, un plus bas depuis juin 2016, ont annoncé vendredi les Douanes.

Un ouvrier controle la production de masques d'hygiene sur une machine de la nouvelle fabrique de masques chirurgicaux Amyna 3 lors de la crise du Coronavirus (Covid-19) le vendredi 20 novembre 2020 a Corgemont dans le Jura bernois. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)
«Les approvisionnements en produits de l'industrie textile (dont masques) fléchissent fortement», indique le communiqué.. (image d'illustration)
KEYSTONE

La progression des exportations conjuguée à la stabilité des importations explique cette réduction du déficit, qui est toutefois moins forte qu'en octobre (-1,2 milliard) et en septembre (700 millions d'euros), selon le communiqué des douanes.

Le solde s'était nettement dégradé cet été en raison du rebond post-confinement mais poursuit depuis son rétablissement, porté par la progression des exportations qui augmentent de 700 millions d'euros en novembre là où les importations ne progressent que de 100 millions d'euros.

«En cumul sur douze mois glissants, le déficit se maintient depuis quatre mois au niveau élevé de 65 milliards d'euros», notent toutefois les Douanes.

Déficit énergétique "historiquement bas"

Le déficit énergétique se maintient à un niveau «historiquement bas» de 1,8 milliard d'euros en novembre et celui des biens d'investissement poursuit son repli pour atteindre 1,7 milliard, soit un niveau proche de celui de mars.

La balance s'améliore aussi pour les biens de consommation, le solde retrouvant son niveau d'avant-crise. «Les approvisionnements en produits de l'industrie textile (dont masques) fléchissent fortement», selon le communiqué.

Concernant la balance des paiements (qui inclut les services, dont le tourisme), le solde s'améliore lui aussi nettement pour ressortir à 1,4 milliard d'euros.

Le solde des services dégage un excédent de 600 millions en novembre, «tiré par l'amélioration du solde des services de conseil, de R&D et autres fournis aux entreprises ainsi que des transports», selon la Banque de France.

Retour à la page d'accueil

afp