Chine

Hausse des prix à la production au plus haut depuis 13 ans

afp

9.9.2021 - 08:23

La hausse des prix à la production en Chine a atteint en août son plus haut niveau en près de 13 ans, en raison d'une flambée du prix des marchandises, conséquence d'une forte demande et d'une offre réduite, selon des chiffres officiels publiés jeudi.

afp

9.9.2021 - 08:23

En Chine, l'indice PPI, qui mesure le coût des marchandises sorties d'usine, a connu le mois dernier une augmentation de 9,5% sur un an, contre 9% en juillet, son niveau le plus élevé depuis 2008. (archives)
En Chine, l'indice PPI, qui mesure le coût des marchandises sorties d'usine, a connu le mois dernier une augmentation de 9,5% sur un an, contre 9% en juillet, son niveau le plus élevé depuis 2008. (archives)
ATS

Le mois dernier, l'indice PPI, qui mesure le coût des marchandises sorties d'usine, a connu une augmentation de 9,5% sur un an, contre 9% en juillet, d'après le Bureau national des statistiques (BNS).

Ce résultat dépasse la prévision moyenne qui était de 9% et est le plus élevé depuis 2008, quand il avait atteint 10%. Cette hausse est liée à «une hausse des prix du charbon, des produits chimiques et sidérurgiques», a souligné Dong Lijuan, statisticien du BNS.

Les industries ont connu une «forte demande et une offre limitée», ce qui a fait grimper les prix de l'extraction du charbon, tandis que les précédentes hausses des coûts du pétrole et du charbon ont pesé sur les autres coûts de production. Cependant, les consommateurs n'ont toujours pas ressenti les conséquences de cette flambée des coûts de fabrication.

De son côté, l'indice des prix à la consommation, principale jauge de l'inflation, a chuté à 0,8% en août contre 1% un mois plus tôt, soit un chiffre inférieur aux prévisions. Cela s'explique par la baisse du prix des produits alimentaires, notamment celle du porc, inférieurs de 44,9% par rapport à l'an dernier.

La récente résurgence du Covid-19 en Chine, qui a entraîné le confinement de plusieurs millions d'habitants, a également eu un impact sur les prix, selon des analystes.

«Un certain ralentissement de la consommation intérieure lié aux restrictions des déplacements semble avoir pesé sur la consommation des ménages», a estimé cette Moody's Analytics.

afp