Holcim fait mieux que prévu au troisième partiel

ck

29.10.2021 - 08:02

Le géant des matériaux de construction Holcim a signé un troisième partiel en hausse, dépassant les attentes.

ck

29.10.2021 - 08:02

La multinationale zougoise a généré un chiffre d'affaires de 7,29 milliards de francs en hausse de 12,9%, soit une croissance de 5% de juillet à septembre sur une base comparable (archives).
ATS

La multinationale zougoise a généré un chiffre d'affaires de 7,29 milliards de francs en hausse de 12,9%, soit une croissance de 5% de juillet à septembre sur une base comparable, selon le communiqué paru vendredi. La rentabilité opérationnelle s'est elle aussi améliorée, l'excédent d'exploitation (Ebit) récurrent ayant gonflé de 4,7% à 1,53 milliard sur une base comparable.

Ces chiffres dépassent le consensus AWP, l'Ebit récurrent et la croissance surpassant même les pronostics les plus optimistes.

En Asie, le marché australien s'est bien porté quand la Chine a ralenti. «L'Europe a montré une forte capacité à compenser l'inflation des coûts» avec une solide demande des marchés clés. En Amérique du Nord, la croissance s'est poursuivie, malgré des difficultés d'approvisionnement.

Nettoyage de portefeuille

Sur neuf mois, les ventes totalisent 19,84 milliards, en progression de 12,2% par rapport à la même période de 2020, malmenée par la pandémie de coronavirus. L'Ebit a lui gonflé de plus d'un tiers à 3,51 milliards.

Holcim rappelle procéder à un toilettage de son portefeuille afin de disposer de moyens pour investir «dans des opportunités de croissance». Le désinvestissement d'activités en Zambie et au Malawi a été bouclé cette semaine.

Pour 2021, la direction s'attend à ce que la dynamique se poursuive dans toutes les régions, avec une croissance à deux chiffres pour la nouvelle filiale Firestone Building Products. Elle compte aussi continuer à procéder à des acquisitions complémentaires.

L'Ebit récurrent doit désormais croître de 22%. Le groupe avait déjà nettement rehaussé fin juillet ses ambitions en matière de rentabilité, relevant l'Ebit à au moins 18%, contre plus de 10% jusqu'alors.

ck