Coronavirus

HotellerieSuisse – Fédération des Entreprises romandes sous le choc

tl, ats

9.12.2020 - 18:56

Blick in die leere Bar Terrasse anlaesslich der Medienkonferenz ueber die Probleme in der Politik auf die Branche des Gastgewerbes, aufgenommen am Dienstag, 27. Oktober 2020 in Zuerich. (KEYSTONE/Ennio Leanza)
Image d'illustration
Source: KEYSTONE/Ennio Leanza

Le secteur hôtelier va être une victime collatérale des restrictions que le Conseil fédéral souhaite imposer aux restaurants, prévient HotellerieSuisse. La faîtière demande une aide supplémentaire sous la forme d'un programme d'urgence pour le tourisme. De son côté, la Fédération des Entreprises Romandes s'élève contre les nouvelles fermetures préconisées par Berne.

Le Conseil fédéral envisage dès samedi une fermeture des restaurants à 19h00. Une telle décision aurait des conséquences dévastatrices pour le secteur de l'hébergement, estime HotellerieSuisse mercredi dans un communiqué. De nombreuses entreprises ont déjà épuisé leurs économies en raison de la crise due au coronavirus et ont besoin de mesures de soutien.

HotellerieSuisse demande une aide pour toutes les entreprises actives dans le secteur hôtelier dès qu'un certain seuil de pertes est dépassé. Leurs frais fixes seraient payés.

Fédération des Entreprises Romandes stupéfaite

De son côté, la Fédération des Entreprises Romandes (FER) est stupéfaite de la volonté du Conseil fédéral de fermer, dès le 12 décembre prochain, les restaurants, les commerces, les marchés et les installations de sport à 19 heures. La FER s’élève contre ces mesures qui, si elles entrent en vigueur, seraient un nouveau coup dur pour les commerçants et les restaurateurs de Suisse romande, a-t-elle indiqué dans un communiqué mercredi soir.

«Comment accepter que nos commerces et nos restaurateurs soient à nouveau pénalisés sous prétexte d’une uniformisation tardive des mesures de protection?», s’interroge Blaise Matthey, secrétaire général de la FER. Pour Ivan Slatkine, président de la FER, «on ne s’y retrouve plus avec des mesures qui sont tantôt fédérales, tantôt décentralisées.»

Retour à la page d'accueil

tl, ats