Automobiles

Hyundai: hausse de 78% du bénéfice net au 4e trimestre

afp

26.1.2021 - 10:11

Sur la période d'octobre à décembre, le groupe a dégagé un bénéfice net de 1380 milliards de wons (1,11 milliard de francs) contre 772 milliards de wons sur la même période l'an dernier (archives).
ATS

Hyundai a affiché un bénéfice net en hausse de 78% au quatrième trimestre, le premier constructeur automobile sud-coréen a ainsi résisté aux conséquences de la pandémie grâce de solides ventes intérieures qui ont compensé la faible demande étrangère.

Sur la période d'octobre à décembre, le groupe a dégagé un bénéfice net de 1380 milliards de wons (1,11 milliard de francs) contre 772 milliards de wons sur la même période l'an dernier, précise-t-il dans un communiqué.

Au cours des trois derniers mois, les ventes intérieures ont augmenté de 5%, grâce à son modèle haut de gamme Genesis.

De leur côté, les ventes à l'étranger ont chuté de 6,6%, a ajouté Hyundai, cinquième constructeur au monde en prenant en compte sa filiale Kia.

«Les fortes ventes de modèles SUV et haut de gamme Genesis (...) ont contribué à augmenter les revenus au quatrième trimestre malgré un environnement économique défavorable», a-t-il déclaré.

Sur l'ensemble de l'année 2020, les profits se sont élevés à 2120 milliards de wons, soit une baisse de 33,5% par rapport à l'an passé, en raison de la pandémie de Covid-19 qui a durement frappé les constructeurs automobiles mondiaux.

GM, Toyota et Fiat Chrysler ont ainsi enregistré, l'an dernier, un recul des ventes aux Etats-Unis de plus de 10%.

En 2021, Hyundai entend se concentrer sur «de futures stratégies commerciales» en produisant des véhicules électriques et à hydrogène, espérant augmenter son chiffre d'affaires de 15%.

Le géant automobile sud-coréen a déjà lancé des voitures électriques, notamment l'Ioniq et la Kona Electric, cherchant ainsi à conquérir une part de ce marché en pleine expansion.

Au début du mois, des informations ont fait état de discussions entre Hyundai et Apple au sujet d'un projet de voitures entièrement électriques, entraînant une hausse de l'action du constructeur automobile de près de 20% à la Bourse de Séoul.

Hyundai a reconnu avoir reçu des demandes de coopération afin de développer des véhicules électriques autonomes mais n'a pas confirmé être en discussion avec Apple.

Retour à la page d'accueil

afp