Forte croissance

L'Europe, nouveau «point chaud» du commerce mondial des armes

ATS

14.3.2022 - 00:34

L'Europe a affiché la plus forte croissance du commerce des armes lors des cinq dernières années, selon un rapport de référence publié lundi. La tendance va fortement s'accélérer avec les annonces de réarmement après l'invasion russe de l'Ukraine.

Les Etats-Unis sont de loin le leader mondial des ventes d'armes, avec notamment le très moderne mais onéreux F-35 Lightning II (archives).
ATS

ATS

14.3.2022 - 00:34

Lors de la période 2017-2021, le commerce mondial d'armement a reculé de 4,6% par rapport aux cinq années précédentes, mais a bondi de 19% sur le continent européen, selon cette étude de l'institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI). «L'Europe est le nouveau point chaud», souligne Siemon Wezeman, coauteur de ce rapport annuel.

«Nous allons énormément augmenter nos dépenses militaires. Nous avons besoin de beaucoup de nouvelles armes et une bonne partie viendra des importations», principalement intraeuropéennes et américaines, observe le chercheur. Plusieurs pays européens dont l'Allemagne ont déjà annoncé des plans massifs d'investissement militaire.

La part de l'Europe dans le commerce mondial est ainsi passée de 10 à 13% lors des cinq dernières années et cette part va encore augmenter de façon «substantielle», selon lui. S'il est difficile à chiffrer du fait de l'opacité de nombreux contrats et des dons d'armes, le commerce mondial d'armement avoisine les 100 milliards de dollars annuels, selon les experts.

Inde et Arabie saoudite

Selon le SIPRI, l'Asie-Océanie est restée la principale zone d'importation lors des cinq dernières années, avec 43% des transferts d'armes mondiaux et six des dix plus grands importateurs (Inde, Australie, Chine, Corée du Sud, Pakistan et Japon).

Au Moyen-Orient, deuxième marché avec 32% des importations mondiales, la progression a été de 3%, tirée notamment par les investissements du Qatar face aux tensions avec ses voisins du golfe Persique. L'Amérique et l'Afrique ont, elles, vu leurs parts décliner fortement, tombant à environ 6% respectivement.

Par pays, l'Inde et l'Arabie saoudite se partagent la première place mondiale des importations, avec 11% chacune, devant l'Egypte (5,7%), l'Australie et la Chine (4,8%).

Dans le top 5 mondial des exportateurs d'armement, les Etats-Unis – de loin leader mondial – et la France, numéro 3, ont vu leur part nettement progresser en cinq ans, passant respectivement de 32 à 39% et d'environ 6% à 11%. La Chine, quatrième exportatrice mondiale (4,6%) et l'Allemagne, numéro cinq (4,5%) ont gardé leur rang, mais ont vu leur part s'éroder légèrement. La Russie occupe toujours le deuxième.

ATS