Banques

La Banque cantonale de Bâle améliore sa rentabilité

ol

12.8.2021 - 07:49

La Banque cantonale de Bâle (BKB) a récolté les fruits de son programme de transformation et profité de la reprise de l'économie. Sur les six premiers mois de l'année, le bénéfice net a pris 6,1% à 54,0 millions de francs, a-t-elle indiqué jeudi.

ol

12.8.2021 - 07:49

Le produit d'exploitation a atteint son plus haut niveau depuis 2017, à 297,4 millions, en hausse de 16,9% sur un an. De son côté, le résultat d'exploitation a bondi de 69% pour atteindre 106,8 millions (archives).
ATS

Le produit d'exploitation a atteint son plus haut niveau depuis 2017, à 297,4 millions, en hausse de 16,9% sur un an. De son côté, le résultat d'exploitation a bondi de 69% pour atteindre 106,8 millions. La BKB y lit une confirmation du bien-fondé de sa stratégie de croissance et de l'amélioration de son efficience.

Le produit net des opérations d'intérêt a atteint 183,8 millions, un chiffre en hausse de 9% sur un an. La forte hausse s'explique par l'absence de provisions supplémentaires comparativement à l'année précédente.

Les opérations de commissions et services ont généré 65,9 millions, en progression de 5,1%. Ici, la banque a profité de l'attrait pour ses solutions de placements, le volume des dépôts ayant progressé de 11,1% à 22,4 milliards.

Le résultat du négoce a doublé pour atteindre 43,2 millions.

Du côté des charges, elles ont diminué de 1,1% à 176,1 millions, à la faveur de coûts bien contrôlés et de progrès dans l'automatisation. Le nombre de collaborateurs équivalent plein temps est passé à 1302, contre 1320 un an plus tôt. Le ratio coûts sur revenus a ainsi pu être amélioré, passant à 59,4%, contre 67,8% un an plus tôt.

Le volume hypothécaire a enflé de 2% à 30 milliards. La somme totale du bilan a pris 2,2% à 55,7 milliards.

La BKB a également soutenu l'économie bâloise par plusieurs opérations dans les domaines de la restauration et de la culture.

La banque s'attend à une meilleure performance pour l'ensemble de l'année par rapport à 2020, sous réserve d'une poursuite de la reprise. Arrivant à bout touchant de son plan stratégique 2021, elle donnera au troisième trimestre plus d'informations sur la prochaine période: «2022+».

ol