La fraude aux investissements en ligne inquiète à Fribourg

lp, ats

29.6.2021 - 10:36

Les cas de fraude aux investissements en ligne sont en forte augmentation dans le canton de Fribourg (archives).
ATS

La police cantonale fribourgeoise constate une forte augmentation des cas de fraude à l'investissement en ligne. Rien que cette année, elle a déjà compté pas moins de 19 plaintes pénales, avec des préjudices dépassant 1,8 million de francs.

lp, ats

29.6.2021 - 10:36

C'est pourquoi la population est invitée à se montrer vigilante, a averti mardi la police dans un communiqué. La politique monétaire de taux d'intérêt zéro ainsi que la situation économique et boursière incertaine incitent de nombreuses personnes à demander conseil à des négociants en produits financiers pour le moins douteux.

Ceux-ci promettent, via des plateformes, des rendements élevés garantis, soit avec des actions, soit, et de plus en plus, avec des crypto-monnaies, appelées aussi «boiler room». Ces «commerçants criminels» apparaissent soudainement, soit par courriel, téléphone, ou publicité sur internet, soit, également, sur les réseaux sociaux.

Inspirer confiance

Les individus arrivent généralement à convaincre via des sites web inspirant confiance (avec photos des employés et certificats) et avec des promesses de bénéfice très élevé, des références crédibles et des garanties. Dans un premier temps, l’escroc proposera de placer des petites sommes, 250 ou 500 francs, «juste pour essayer».

Les «commerçants criminels» permettent également de gagner une somme relativement importante au départ, mais tout se passe virtuellement, grâce à des sites astucieusement conçus dans le système de compte. Les auteurs font ensuite miroiter un retour sur investissement pour inciter les victimes à investir davantage, selon le communiqué.

La seule chose qui soit réelle, ce sont les investissements élevés que font les clients, qui se soldent invariablement par une perte totale, résume la police dans son avertissement. L'ensemble du territoire cantonal est concerné.

lp, ats