Coronavirus

La MLS a perdu près d'un milliard de dollars de revenus en 2020

jh

9.12.2020 - 06:54

Le championnat, stoppé après deux journées début mars en raison du Covid-19, a repris son cours depuis août après un intermède à Disney World (Floride), dans le cadre d'un tournoi ("MLS is Back") à huis clos (archives).
ATS

La Major League Soccer (MLS) a perdu près d'un milliard de dollars (près de 900 millions de francs) de revenus en 2020 en raison de la pandémie de coronavirus. Elle prépare 2021 sans savoir quand les spectateurs vont reprendre leurs places dans les stades.

«Les pertes ont été dramatiques», a dit mercredi le commissaire de la MLS Don Garber. «Les clubs doivent gérer leurs finances d'une manière aussi rigoureuse que possible. Nous allons nous adapter (...) c'est ça la réalité de diriger une ligue sportive professionnelle en pleine pandémie», a-t-il poursuivi.

Samedi, le tenant du titre du championnat américain de football, Seattle Sounders tentera d'emporter leur troisième championnat face à Columbus Crew, en finale de la MLS.

Le championnat, stoppé après deux journées début mars en raison du Covid-19, a repris son cours depuis août après un intermède à Disney World (Floride), dans le cadre d'un tournoi ("MLS is Back") à huis clos remporté par Portland, et dont les résultats des matches de groupes ont compté pour la saison régulière.

«Nos revenus, pour l'entreprise, pour notre Ligue et nos clubs, sont en baisse d'environ un milliard de dollars par rapport à l'année dernière», a dit Garber.

Les équipes ont annoncé des licenciements, les joueurs ont accepté une réduction de salaire de 5% et la MLS a limogé 20% de ses employés. La MLS a vu notamment ses dépenses augmenter en organisant les déplacements et l'hébergement des équipes.

«J'espère que l'année 2021 sera meilleure que 2020, car je ne sais pas si nous serons en mesure de faire face deux années de suite à un impact (économique) tel que celui subi en 2020», a-t-il prévenu.

La vaccination attendue de la population ne garantit pas pour autant une levée totale des restrictions suivie d'un retour des supporters dans les stades. «La simple information que le vaccin est disponible ne nous donne pas d'indication sur un retour des fans dans les stades», a-t-il mis en garde.

Retour à la page d'accueil

jh