La situation s'améliore pour les fournisseurs des garagistes

jg

7.5.2021 - 18:36

La pandémie du coronavirus n'est pas restée sans laisser des traces sur la branche des fournisseurs des garagistes au 1er trimestre. Cependant, la situation devrait s'améliorer au 2e trimestre, grâce à l'assouplissement des restrictions.

A mechanic works on a car in the street outside an auto repair garage in Madrid, Spain, Friday, March 12, 2021. (AP Photo/Paul White)
Un garagiste répare une voiture dans la rue.
KEYSTONE

L'incertitude demeure toutefois pour ce qui concerne la suite de l'évolution de la crise et cela se ressent sur les prévisions conjoncturelles actuelles, a écrit la faîtière «Swiss Automotive Aftermarket» (SAA) vendredi. La situation de l'emploi de la branche n'a pas évolué aussi bien que prévu au 1er partiel et elle est encore mauvaise pour 11% des membres, contre 7% au trimestre précédent.

Un bon cinquième des membres de la SAA estime le niveau de l'emploi bon (38% au 4e trimestre). Pour 60% (62%), les chiffres d'affaires sont actuellement satisfaisants. 38% ont dit avoir réalisé un bon chiffre d'affaires (29% au 4e trimestre). 3% seulement font état d'une mauvaise évolution du chiffre d'affaires contre 10% au trimestre précédent.

Au niveau de la rentabilité, 24% l'estiment bonne et 3% seulement parlent d'une détérioration.

Pour ce qui est de la suite, la situation de l'emploi devrait s'améliorer selon 41% des membres de la SAA (12% au 4e trimestre). 24% (12%) prévoient d'engager du monde. Le chômage partiel est maintenu ou va être introduit pour 19% d'entre eux, signe de l'incertitude persistante.