Peut mieux faire La Suisse 5e dans l'indice du WEF sur la transition énergétique

sn, ats

28.6.2023 - 10:30

La Suisse figure au cinquième rang de l'indice du WEF sur la transition énergétique. Dans un rapport dévoilé mercredi, l'organisation alerte sur les effets des tensions internationales qui ont affecté cette question. Mais des pays importants ont obtenu des avancées.

La Suisse recule sur ses investissements dans les volumes d'énergies renouvelables selon un indice publié à Genève (archives).
La Suisse recule sur ses investissements dans les volumes d'énergies renouvelables selon un indice publié à Genève (archives).
ATS

28.6.2023 - 10:30

Selon l'indice du Forum économique mondial (WEF) sur 120 Etats, la Suisse est troisième pour l'efficacité de ses systèmes énergétiques. Mais elle n'est que huitième pour la préparation à une énergie plus verte.

Depuis trois ans, elle a bien progressé sur la réduction de l'intensité du CO2 et la part de celui-ci par habitant. Les avancées sont toutefois moins bonnes sur l'intensité énergétique. La Suisse a en revanche reculé sur la question du volume des énergies renouvelables.

Dans l'indice du WEF, les pays nordiques restent largement aux premières places. La Suède devance le Danemark, la Norvège et la Finlande. Parmi les pays émergents, aussi bien le Brésil que la Chine, qui devraient être de gros consommateurs d'énergie dans les prochaines décennies, se trouvent parmi les 20 premiers.

Avec d'autres Etats similaires, ils ont amélioré leur situation depuis plusieurs années. Au total, 95% des pays évalués ont fait de même. Mais depuis un an, plus de 50% d'entre eux ont reculé en valeurs absolues, alors que la Suisse a stagné, et les effets ont surtout été observés pour les consommateurs vulnérables, les PME et les pays en développement.

Plus largement, le WEF déplore une stagnation dans les avancées énergétiques en raison des tensions politiques depuis trois ans. Certes, l'énergie propre et durable progresse, notamment grâce aux investissements, aux cadres réglementaires et à la lutte contre le changement climatique.

Mais les efforts restent insuffisants pour honorer les engagements pris contre le réchauffement dans tous les Etats et les Objectifs de développement durable. Comme pour les vaccins lors de la pandémie, des inégalités d'accès ont augmenté entre pays en raison de la volonté de certains Etats de porter leurs efforts sur leur sécurité énergétique.

sn, ats