Le canton de Fribourg contribue à un gros projet de produits bio

lp, ats

18.12.2020 - 12:04

Le canton de Fribourg mise sur un projet bio se montant à plus de 79 millions de francs au total dans le Seeland (archives).
ATS

Le Grand Conseil fribourgeois a accepté vendredi un crédit de 7,5 millions de francs destiné au subventionnement du projet de développement régional Bio Gemüse Seeland, décrit comme unique en Suisse. Ce dernier porte sur un montant total de 79,3 millions.

Le décret a été accepté à l'unanimité des 93 voix exprimées. Le projet répond aux défis posés à un secteur devant créer davantage de plus-value. «Le marché des légumes est sous haute pression, notamment de la part des grands distributeurs», a situé la députée PS Bernadette Hänni-Fischer, présidente de la commission ad hoc.

«Il s'agit d'un bon projet pour l'agriculture et le tourisme», s'est réjoui le conseiller d'Etat Didier Castella, en charge de l'agriculture, comparant «le Seeland au jardin de la Suisse». La démarche s'inscrit dans la stratégie cantonale de développer le secteur agro-alimentaire, qui représente un cinquième des emplois.

Le oui au crédit permettra au projet d'entrer dès 2021 dans sa phase de réalisation sur six ans. La Confédération le soutiendra à hauteur de 9,4 millions de francs. Le solde, 62,4 millions, en comptant les 7,5 millions du canton, dont 3 millions issus du plan de relance, reviendra aux porteurs du projet qui prévoient de s’autofinancer à terme.

Développement durable

Le projet Bio Gemüse Seeland veut générer de la plus-value pour le secteur maraîcher bio dans la région du Seeland, à cheval entre les cantons de Fribourg et Berne, autour de Chiètres (FR). Avec ses trois mots-clés, légumes, bio et Seeland, il veut aussi développer la durabilité, le tourisme et les compétences professionnelles.

Pas moins de 20% des légumes bio produits en Suisse proviennent de la région. L’objectif de Bio Gemüse Seeland est de consolider la position des producteurs du Seeland sur le marché et de faire passer le chiffre d’affaires de 70 à 100 millions de francs. La création de 40 emplois directs est prévue, ainsi que 200 emplois à terme.

L’association Bio Gemüse Seeland a été créée pour piloter le projet. Elle compte une trentaine de membres, soit la quasi-totalité des producteurs de légumes bio, les organisations de producteurs (Terraviva et Seeland Bio), de même que les producteurs bio fribourgeois via Bio Fribourg ainsi que Morat Tourisme.

Les projets de développement régional (PDR) visent à générer de la plus-value pour l’agriculture en créant ou favorisant des interactions avec d’autres secteurs économiques. Un PDR doit aussi concerner plusieurs échelons de la vie du produit agricole, à savoir la production, la transformation et la commercialisation.

Retour à la page d'accueil

lp, ats