Produits du terroir

Le Jambon de la Borne est désormais protégé

ch, ats

10.9.2021 - 11:21

Le Jambon de la Borne, produit phare de la Bénichon, est désormais enregistré comme appellation d'origine protégée (AOP). Il s'agit du premier produit carné suisse à bénéficier de cette protection.

ch, ats

10.9.2021 - 11:21

Un plateau de charcuterie contenant du Jambon de la Borne et du Boutefas. Le premier bénéficie désormais d'une  AOP (appellation d'origine protégée). Une opposition a en revanche été déposée contre une AOP pour le Boutefas.
Un plateau de charcuterie contenant du Jambon de la Borne et du Boutefas. Le premier bénéficie désormais d'une AOP (appellation d'origine protégée). Une opposition a en revanche été déposée contre une AOP pour le Boutefas.
ATS

Le Jambon de la Borne est un produit de charcuterie typique et unique, non seulement par son origine et son histoire, mais également par sa fabrication, sa qualité et son goût, explique vendredi dans un communiqué l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG).

Le Jambon de la Borne est salé à sec, puis fumé au feu de bois durant trois semaines au moins. La «Borne» est une chambre à l’étage supérieur de la cheminée par laquelle une fumée épaisse s’échappe et où sont suspendus les jambons. C’est cette étape du fumage qui donne son nom et son goût distinctif au produit.

Les liens du Jambon de la Borne au terroir fribourgeois et vaudois sont des liens d’interdépendance et de complémentarité traditionnelles pour la production porcine, garantie par un affouragement spécifique à I›aire géographique, poursuit l'OFAG.

Transmise depuis des siècles

Ancrés dans les traditions séculaires et toujours vivantes, la recette et l’élaboration traditionnelle s’est transmise au fil des siècles dans les campagnes de cette zone, assurant la qualité authentique du produit et sa perpétuation.

L’Interprofession de la Charcuterie AOP a pris connaissance avec satisfaction qu’aucune opposition n’a été déposée suite à la publication dans la Feuille officielle suisse du commerce le 27 mai 2021, déclare-t-elle vendredi.

Boutefas: une opposition

La demande d’enregistrement du Boutefas, également publiée à la même date, a elle reçu une opposition. L’interprofession ne souhaite pas communiquer le nom de l’opposant. Elle s’attèlera au traitement de celle-ci une fois que l’opposition lui aura été formellement transmise. Elle espère toutefois obtenir très prochainement la certification AOP de ce produit qui s'apparente au saucisson vaudois.

Actuellement, le registre de la Suisse comprend 41 inscriptions: 24 appellations d’origine protégées (AOP) et 17 indications géographiques protégées (IGP).

ch, ats