Les Suisses aiment leur villa

10.10.2019 - 15:06, ATS

En 2018, quelque 57% des bâtiments résidentiels suisses étaient des maisons individuelles.
Source: KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

Les Suisses vivent dans des logements spacieux: plus de la moitié des 1,75 million de bâtiments d'habitation sont des maisons individuelles. Et 46% des 4,53 millions de logements sont habités par des ménages d'une ou deux personnes.

En 2018, un logement habité mesurait en moyenne 102 mètres carrés et comptait 3,8 pièces, selon des chiffres de l'Office fédéral de la statistique (OFS) publiés jeudi. Dans certaines régions, les appartements se situent légèrement au dessus de la moyenne : 110 mètres carrés en Suisse orientale ou 109 en Suisse centrale. En moyenne, la surface d'habitation par personne est de 46 mètres carrés.

Cependant, les habitants de la région lémanique sont plus à l'étroit: en moyenne, chacun ne dispose que de 42 mètres carrés de surface habitable, soit 4 de moins que la moyenne nationale. Les appartements mesurent 95 mètres carrés, ce qui correspond à presque 7% en dessous de la moyenne suisse.

Le nombre d'habitations de deux pièces ou plus par personne n'a cessé d'augmenter entre 1970 et 2000. Les conditions n'ont pas beaucoup changé au cours des vingt dernières années: environ 53 % des logements appartiennent à cette catégorie.

Les habitations composées d'une ou de moins de deux pièces par personne représentent environ 40%. Dans environ 7% des logements, au moins deux personnes doivent partager une chambre.

Les Suisses dans des maisons individuelles

Sur les 1,75 million de bâtiments résidentiels, l'OFS a compté 998'000 maisons individuelles l'an dernier, soit plus de 57%. La densité des maisons individuelles est la plus élevée à Glaris (plus de 70%).

Viennent ensuite Bâle-Campagne avec près de 70% et le Tessin avec quelque 68%. Le canton de Genève, qui souffre d'une forte densité de population, se situe au même niveau que la moyenne suisse avec une part d'environ 58% de maisons individuelles.

Sur les quelque 860'000 maisons individuelles en Suisse, 730'000 étaient occupées en 2018 par des ménages purement helvètes. Les immigrés sont plutôt locataires d'appartements: la probabilité qu'un ménage étranger réside dans une maison individuelle est 12,5 fois plus faible que celle d'un ménage exclusivement suisse.

Dans le canton de Berne, le nombre de maisons individuelles occupées par des immigrés est près de 30 fois moins élevé que celui des résidents nationaux. A l'inverse, dans le canton de Genève, les maisons individuelles habitées par des Suisses ne sont que 4,2 fois plus nombreuses que celles occupées par des immigrés.

Retour à la page d'accueil

Plus d'articles