Maersk en passe de dépaser ses objectifs 2021

afp

14.1.2022 - 13:40

Si les volumes ont légèrement diminué au cours du quatrième trimestre, les taux de fret moyens ont, eux, augmenté de 80% par rapport à l'année dernière. (Archives)
ATS

Dopé par l'explosion des prix du fret maritime due à la forte reprise économique mondiale, le géant danois du transport maritime AP Moeller-Maersk devrait dépasser ses objectifs financiers en 2021, selon des résultats préliminaires publiés vendredi.

afp

14.1.2022 - 13:40

Pour l'ensemble de l'année dernière, le leader mondial du secteur attend désormais un Ebit, sous-jacent compris, de 19,8 milliards de dollars (18 milliards de francs) (contre une prévision de 18 à 19 milliards annoncée en novembre) et un Ebitda sous-jacent de 24 milliards de dollars (21,9 milliards de francs) (contre 22 à 23 milliards de dollars attendus jusqu'à présent).

Le numéro un mondial du transport de conteneurs, dont les principaux concurrents sont l'italo-suisse MSC et le français CMA CGM, doit publier ses résultats trimestriels et annuels définitifs le 9 février.

Pour le quatrième trimestre, il escompte un chiffre d'affaires de 18,5 milliards de dollars (en hausse de près de 65% sur un an) et un Ebitda sous-jacent de 8 milliards de dollars, supérieurs aux attentes.

«Les bons résultats du trimestre reflètent la poursuite de la situation exceptionnelle de la branche Océan due aux perturbations mondiales des chaînes d'approvisionnement, qui ont entraîné une nouvelle hausse des taux de fret des conteneurs», a déclaré le groupe dans un communiqué.

Si les volumes du segment Océan ont diminué de 4% au cours du quatrième trimestre, les taux de fret moyens ont, eux, augmenté de 80% par rapport à l'année dernière, selon les données préliminaires du groupe.

Depuis mi-2020, et notamment depuis la fin de l'année dernière, la demande de transport maritime, qui avait fléchi au début de la crise du coronavirus, s'est traduite par un très fort rebond, entre autres de l'Asie vers les États-Unis et l'Europe.

AP Moeller-Maersk avait presque sextuplé son bénéfice net annuel en 2020.

afp