Loisirs

Nintendo: Covid et jeux ont fait bon ménage

ATS

5.11.2020 - 10:01

Nintendo a revu à la hausse ses prévisions, grâce à de nouveaux jeux de plusieurs séries à fort potentiel comme «Mario Kart», «Pikmin» et «Pokémon» sur sa console Switch. (archives)
Source: KEYSTONE/AP/Koji Sasahara

Le géant japonais du jeu vidéo Nintendo a annoncé jeudi un bénéfice net plus que triplé sur son premier semestre 2020/21, relevant aussi ses prévisions annuelles alors que ses ventes ont été dopées par la pandémie de Covid-19.

L'industrie du jeu vidéo a fortement bénéficié des mesures obligeant les gens à rester chez eux dans de nombreux pays pour ralentir la propagation du coronavirus.

Les résultats de Nintendo ont été portés par les ventes de sa console Switch et de jeux populaires comme «Animal Crossing», sorti en mars, dont il a désormais vendu plus de 26 millions d'exemplaires.

Sur le semestre écoulé, ses ventes totales ont enregistré une hausse de 73,3% sur un an, à 769,5 milliards de yens (6,7 milliards de francs).

Son bénéfice net entre avril et septembre a augmenté de 243,6%, soit un chiffre plus que triplé sur un an, pour s'établir à 213,1 milliards de yens (1,86 milliards de francs). Son bénéfice opérationnel a lui bondi de 209,3% à 291,4 milliards de yens.

Sur l'ensemble de l'exercice, Nintendo a revu à la hausse ses prévisions, grâce à de nouveaux jeux de plusieurs séries à fort potentiel comme «Mario Kart», «Pikmin» et «Pokémon» sur sa console Switch.

Il prévoit aussi de vendre 24 millions de consoles Switch sur l'ensemble de l'exercice, contre une prévision précédente de 19 millions d'unités.

Nintendo anticipe un chiffre d'affaires annuel total de 1400 milliards de yens, contre 1200 milliards de yens précédemment.

Le groupe basé à Kyoto (ouest du Japon) vise désormais un bénéfice net de 300 milliards de yens, contre un objectif précédent de 200 milliards de yens.

Il s'attend par ailleurs à un bénéfice opérationnel de 450 milliards de yens, contre une perspective précédente de 300 milliards de yens.

Retour à la page d'accueil

ATS