Panasonic relève ses prévisions annuelles, grâce notamment à Tesla

afp

28.10.2021 - 12:18

Sur le premier semestre, les ventes hors Japon de Panasonic ont notamment été dopées par la demande grandissante de ses batteries pour le secteur automobile, une allusion claire aux ventes de véhicules électriques de Tesla (archives).
ATS

Le japonais Panasonic a révisé jeudi en hausse ses prévisions de résultats pour son exercice en cours 2021/22, à la faveur de ventes embellies, notamment grâce à Tesla, gros client de ses batteries électriques, et à une optimisation de ses coûts.

afp

28.10.2021 - 12:18

Panasonic s'attend dorénavant à un bénéfice net annuel de 240 milliards de yens (1,94 milliard de francs), contre une prévision précédente fixée à 210 milliards de yens. Cela représenterait une envolée de 45,3% sur un an.

Son objectif de bénéfice opérationnel pour l'exercice en cours, qui se terminera le 31 mars prochain, est passé de 330 à 370 milliards de yens, ce qui serait un bond de 43% sur un an.

Le groupe anticipe également désormais un chiffre d'affaires annuel de 7300 milliards de yens, soit 300 milliards de plus que son ancienne prévision et une augmentation de 9% par rapport à 2020/21.

La hausse de ses ventes et les efforts de rationalisation des coûts «compensent» des facteurs négatifs comme l'impact de la hausse des prix des matières premières, a déclaré Panasonic dans un communiqué.

Sur l'ensemble de son premier semestre, ses ventes hors Japon ont notamment été dopées par la demande grandissante de ses batteries pour le secteur automobile, a souligné Panasonic – une allusion claire aux ventes de véhicules électriques de Tesla, qui explosent actuellement.

Les liens entre Panasonic et Tesla apparaissent par ailleurs renforcés. Le groupe japonais a dévoilé lundi le prototype d'une batterie de nouvelle génération qu'il développe pour son fameux gros client américain, censée avoir une capacité de stockage d'énergie cinq fois supérieure aux batteries qu'il lui fournit actuellement.

Le groupe a aussi enregistré une réévaluation de la valeur de Blue Yonder, spécialiste américain de logiciels intelligents pour les chaînes d'approvisionnement industrielles dont il a finalisé l'acquisition en septembre pour 7,1 milliards de dollars.

Sur son deuxième trimestre (juillet-septembre), le bénéfice net du groupe s'est établi à 76,5 milliards de yens (+30% sur un an).

Son bénéfice opérationnel sur la période a lui progressé plus modérément (+4,3% sur un an) à 96,8 milliards de yens, et ses ventes trimestrielles ont totalisé 1.741,2 milliards de yens, soit +4,4% sur un an.

afp