Schindler n'a pas profité de sa croissance

14.8.2019 - 08:19, ATS

La rentabilité du constructeur d'ascenseurs et escaliers mécaniques a pris le chemin de la cave au premeir semestre 2019. (archive)
Source: KEYSTONE/ALEXANDRA WEY

Schindler a souffert de l'inflation des matières premières au premier semestre. Le bénéfice net s'est inscrit en deçà des prévisions les plus pessimistes.

Pendant la période sous revue, les entrées de commandes ont grimpé de 3,8% à 6,090 milliards de francs (+5,8% en monnaies locales) malgré «un environnement de marché très compétitif».

Fin juin, le carnet de commandes se montait à 9,217 milliards, soit une hausse de 5,8% par rapport à la même date un an plus tôt, indique mercredi le fabricant lucernois d'ascenseurs et d'escaliers roulants dans un communiqué.

Le chiffre d'affaires s'est enrobé de 3,3% à 5,431 milliards. Exprimée en monnaies locales, la progression atteint 5,4%. Le résultat opérationnel (Ebit) en revanche est ressorti à 596 millions, en recul de 2,8%, pour une marge afférente de 11,0%, contre 11,7% au premier semestre 2018.

L'entreprise a dégagé un bénéfice semestriel de 436 millions, en chute de 15,5% sur un an.

Les entrées de commandes, le chiffre d'affaires et l'Ebit manquent le consensus AWP mais s'inscrivent dans les projections formulées par les analystes.

Pour l'année 2019, la direction du groupe lucernois s'attend à une hausse des revenus entre 4% et 6% en monnaies locales et un bénéfice net compris entre 900 et 940 millions de francs.

Retour à la page d'accueil

Plus d'articles