Guerre en Ukraine

Siemens annonce son retrait du marché russe

afp

12.5.2022 - 08:21

Le conglomérat allemand Siemens, un des plus grands groupes industriels européens, a annoncé jeudi son retrait complet de Russie alors que des charges liées aux sanctions occidentales pèsent sur ses résultats.

La Deutsche Bahn et Siemens vont tester un système complet, avec un train et des infrastructures dédiées (archives).
Cet impact a atteint déjà 600 millions d'euros (627,4 millions de francs) sur le bénéfice net au deuxième trimestre de son exercice. (archives).
sda

afp

12.5.2022 - 08:21

Cet impact a atteint déjà 600 millions d'euros (627,4 millions de francs) sur le bénéfice net au deuxième trimestre de son exercice, qui a plongé de 49% à 1,2 milliards d'euros, a indiqué Siemens. Ce trimestre, décalé, correspondait au premier trimestre calendaire.

«En raison de la guerre en Ukraine, Siemens va se retirer du marché russe» et a «lancé un processus pour mettre fin à toutes les activités industrielles» dans ce pays, explique dans un communiqué l'entreprise.

Dans le même temps le conglomérat a confirmé ses objectifs annuels de résultat.

Le groupe, présent en Russie depuis 170 ans, avait déjà interrompu après l'invasion de l'Ukraine les livraisons vers la Russie et le Belarus et y a gelé tout nouveau projet. «Nous sommes en train d'évaluer les conséquences pour nos employés et allons les soutenir le plus possible», a ajouté le patron Roland Busch.

afp