Sulzer: la division Medmix devrait être cotée le 30 septembre

ck

6.9.2021 - 10:50

ck

6.9.2021 - 10:50

Sulzer prévoit de faire coter sa division Applicator Systems (APS), renommée Medmix, le 30 septembre à la Bourse suisse. Le groupe confirme tabler sur une augmentation de capital de 200 à 300 millions de francs pour soutenir la croissance.

Les actionnaires de Sulzer devront se prononcer sur la scission d'Applicator Systems, unité du groupe dévolue aux solutions d'application et de mélange de liquides lors d'une assemblée générale extraordinaire le 20 septembre (archives).
ATS

Auparavant, les actionnaires devront se prononcer sur la scission de l'unité dévolue aux solutions d'application et de mélange de liquides lors d'une assemblée générale extraordinaire le 20 septembre, selon le communiqué du conglomérat winterthourois paru lundi. Pour chaque titre Sulzer détenu, un actionnaire obtiendra une action Medmix.

La phase de constitution du livre d'ordres (bookbuilding) devrait débuter le 22 septembre et s'achever le 29. L'augmentation de capital devrait être conclue le 4 octobre. Les banques Credit Suisse et UBS ont été mandatées pour mener l'opération.

Sulzer précise que son actionnaire de référence Tiwel Holding, sous contrôle de l'entrepreneur russe Viktor Vekselberg, ne participera pas à la levée de capital, «qui augmenterait le flottant de Medmix».

Marchés en croissance

Au premier semestre, Medmix a réalisé un chiffre d'affaires de 228,3 millions de francs et une marge Ebitda ajustée de 25,4%. Pour l'année entière, elle vise environ 450 millions de francs de ventes et une croissance de jusqu'à 9% en 2022. En termes de rentabilité, une marge Ebitda ajustée de 25% est attendue en 2021, de plus de 26% l'année suivante, revenant aux niveaux d'avant-crise, et d'environ 30% à moyen terme.

L'unité fabrique des systèmes de mélanges de composants pour prothèses dentaires mais aussi des stylos injecteurs ou encore des brosses à mascara. Elle exploite treize sites de production, de logistique et de distribution dans le monde, employant près de 1900 personnes à fin décembre 2020.

L'entité «profite de sa diversification dans des marchés finaux en croissance», selon le communiqué, portée par des tendances à long terme tels qu'une classe moyenne grandissante, le vieillissement de la population, l'urbanisation et les soins à domicile. Quant au groupe Sulzer, il veut se concentrer sur ses produits et services liés à l'eau, à l'énergie et à la chimie pour l'industrie.

La direction de Medmix sera notamment composée du directeur général Girts Cimermans, déjà à la tête d'Applicator Systems et de la cheffe des finances Jennifer Dean.

Pour la Banque cantonale de Zurich, les investisseurs auront la possibilité avec Medmix de s'engager dans une entreprise dynamique active par exemple sur les marchés de la santé.

Vontobel de son côté va revoir ses calculs suite à la publication de ces détails d'agenda. L'action Sulzer s'est enrobée d'environ 25 francs depuis l'annonce de la scission fin mai, étayant sa recommandation à l'achat.

Vers 9h50, le titre Sulzer s'enrobait de 1,5% à 141 francs, dans un SPI en croissance de 0,59%.

ck