Transport aérien

Swiss a remboursé le crédit bancaire garanti par la Confédération

al

9.6.2022 - 12:00

La compagnie aérienne Swiss a remboursé fin mai et avant son échéance le crédit bancaire garanti par la Confédération. Le transporteur national affirme jeudi être désormais en mesure de se financer sur le marché des capitaux via sa maison-mère Lufthansa.

Elle avait aussi obtenu un crédit de 500 millions de francs auprès de Lufthansa. (KEYSTONE/Gaetan Bally)
ATS

al

9.6.2022 - 12:00

Le montant de ce prêt, garanti à 85% par la Confédération et dont l'échéance était prévue en 2025, s'élevait à un maximum de 1,5 milliard de francs. Confirmant de précédentes affirmations, Swiss a souligné ne pas avoir utilisé plus de la moitié de ce crédit-relais, octroyé en 2020 à la société et sa filiale Edelweiss pour faire face aux conséquences de la pandémie de coronavirus.

Swiss a par ailleurs versé 60 millions de francs d'intérêts et de frais sur ce prêt, a-t-elle précisé dans un communiqué. Elle avait aussi obtenu un crédit de 500 millions de francs auprès de Lufthansa.

«Compte tenu de la stabilisation de la situation sur le front de la pandémie et de l'évolution positive des liquidités suite à l'assouplissement des restrictions de voyage imposées, Swiss est désormais en mesure de se financer sur le marché des capitaux par l'intermédiaire du groupe Lufthansa», son propriétaire, a ajouté la compagnie aérienne.

Malmené par la pandémie du Covid-19, à l'instar de l'ensemble du secteur du transport aérien, Swiss a lancé l'année dernière une vaste restructuration avec une réduction d'environ 15% de sa flotte et la suppression de quelque 1700 emplois à temps plein à fin 2021.

«Après des pertes cumulées de plus d'un milliard de francs au cours des deux dernières années, nous avons retrouvé la stabilité financière et généré un cash-flow positif au premier trimestre de cette année», a ajouté le directeur financier Markus Binkert.

La Confédération a salué ce remboursement anticipé et va pouvoir liquider le cautionnement sans perte, a indiqué le Département fédéral des Finances (DFF) dans un communiqué. L'Etat a par ailleurs reçu environ 50 millions de francs d'indemnités sous forme de taxes et de revenus d'intérêts.

al