Tesco rembourse 585 millions de livres d'allégements fiscaux

afp

2.12.2020 - 11:34

Tesco a surmonté le plus dur de la crise et rembourse des allégements fiscaux. (Archives)
ATS

Le géant britannique des supermarchés Tesco a annoncé mercredi le remboursement au gouvernement de 585 millions de livres (704 millions de francs) d'allégements fiscaux dont il a bénéficié avec la crise sanitaire, expliquant être en bonne santé financière.

Ce montant correspond à la baisse de la taxe sur les locaux commerciaux décidée par les pouvoirs publics pour aider les entreprises à traverser la crise économique provoquée par la pandémie, rappelle le numéro un du secteur dans un communiqué.

Si cette allégement d'impôts «a été une aide essentielle à un moment de grande incertitude, certains des risques qui nous menaçaient sont désormais derrière nous», a expliqué Ken Murphy, directeur général du groupe.

Le premier confinement au printemps a représenté un défi inédit pour les supermarchés qui ont vu un afflux de clients dans les magasins et pour ses services de ventes en ligne.

Leurs chaînes d'approvisionnement ont été mises sous pression face à des achats paniques et les grandes enseignes ont dû investir massivement dans les mesures sanitaires et dans leurs services sur internet pour répondre à la demande.

Au total, la pandémie va coûter 725 millions de livres à Tesco cette année, même si ce montant sera compensé par de solides ventes, ce qui lui a permis d'améliorer fortement ses bénéfices au cours du premier semestre décalé et achevé fin août.

Tesco a d'ailleurs annoncé fin août la création de 16.000 emplois pour soutenir la croissance des ventes en ligne. La majorité de ces nouveaux postes seront occupés par certaines des 47.000 personnes qui avait rejoint le groupe de manière temporaire pendant la pandémie.

«Nous sommes suffisamment solides financièrement « pour rembourser les allégements fiscaux et «nous sommes conscients de nos responsabilités envers la société», a pour sa part indiqué John Allan, président du conseil d'administration.

Quelques députés, du parti conservateur et de l'opposition travailliste, avaient appelé les grandes chaînes de supermarchés à rembourser les près de 2 milliards de livres d'exemption fiscale dont elles ont bénéficié au total.

Plusieurs enseignes ont en outre annoncé récemment des versements de dividende, comme Tesco qui a décidé d'attribuer 315 millions de livre à ses actionnaires.

Retour à la page d'accueil

afp