Succès

Tesla pour la première fois bénéficiaire sur une année entière

ATS

28.1.2021 - 08:09

Le fabricant américain de véhicules électriques Tesla a pour la première fois dégagé un bénéfice net sur une année entière en 2020. Ses profits au quatrième trimestre ont cependant déçu, faisant trébucher son action à Wall Street.

A long row of unsold 2021 Model 3 sedans sits at a Tesla dealership Sunday, Dec. 27, 2020, in Littleton, Colo. (AP Photo/David Zalubowski)
Malgré la pandémie, l'entreprise a livré 499'550 voitures en 2020, parvenant presque à atteindre la prévision d'un demi-million qu'elle s'était fixée en début d'année.
KEYSTONE

Le groupe d'Elon Musk a dégagé un bénéfice net annuel de 721 millions de dollars (641 millions de francs). Fondé en 2003 et pendant longtemps concentré sur la montée en puissance de sa production, le constructeur n'était jamais parvenu jusqu'à présent à être rentable sur un an.

D'octobre à décembre, son profit s'est élevé à 270 millions de dollars. Mais ajusté par action et hors éléments exceptionnels, il revient à 80 cents. Les analystes anticipaient 1,01 dollar. Le titre Tesla reculait de près de 5% vers 22h45 dans les échanges électroniques suivant la clôture de la bourse après avoir déjà perdu 2,1% dans la journée.

C'est toutefois un revers mineur pour le groupe. Attisé par l'attrait des investisseurs pour les véhicules électriques, son action s'est envolé de près de 750% en 2020 et d'environ 17% depuis le début de l'année.

Son chiffre d'affaires a progressé de 46% au quatrième trimestre, à 10,7 milliards de dollars, de 28% sur l'ensemble de l'année, à 31,5 milliards de dollars.

Forte concurrence

Tesla a par ailleurs annoncé vouloir faire croître ses livraisons de 50% en moyenne par an pendant plusieurs années. «Il est possible que nous allions plus vite certaines années, comme cela sera probablement le cas en 2021», a précisé le groupe dans un communiqué.

L'entreprise a livré 499'550 voitures en 2020, parvenant presque à atteindre la prévision d'un demi-million qu'elle s'était fixée en début d'année, et ce malgré la pandémie. La propagation du Covid-19 a notamment conduit au printemps à la suspension temporaire de la production dans son usine de Fremont en Californie.

Pour la suite, Tesla compte sur le démarrage en 2021 de la production dans ses usines en cours de construction à Berlin et au Texas ainsi que sur l'accélération de la production dans sa nouvelle usine à Shanghai.

Tesla prévoit aussi de commencer à livrer son semi-remorque d'ici à la fin de l'année. L'entreprise bénéficiera d'un environnement favorable aux véhicules électriques, le nouveau président américain Joe Biden ayant notamment fait de la lutte contre le changement climatique une de ses priorités.

Mais le groupe devra aussi faire face à une concurrence grandissante, les constructeurs traditionnels comme Volkswagen ou General Motors ayant ces derniers mois promis l'arrivée prochaine sur le marché de plusieurs modèles électriques.

Retour à la page d'accueil

ATS