Tesla va vendre jusqu'à 5 milliards de dollars d'actions

afp

8.12.2020 - 16:55

Tesla est dopé depuis plusieurs mois par l'intérêt des investisseurs pour les véhicules électriques (archives).
ATS

Le fabricant de véhicules électriques haut de gamme Tesla a annoncé mardi son intention de vendre jusqu'à 5 milliards de dollars (4,4 milliards de francs) de titres pour la deuxième fois en trois mois.

Profitant de l'envolée insolente de son action depuis le début de l'année, l'action a atteint lundi soir un nouveau record, à 641,76 dollars, valorisant au passage la société à 608 milliards de dollars à Wall Street. C'est presque 10 fois plus que la capitalisation boursière de General Motors (GM), le numéro un des ventes de voitures aux Etats-Unis, qui pèse 63 milliards de dollars.

Tesla est dopé depuis plusieurs mois par l'intérêt des investisseurs pour les véhicules électriques, considérés comme le futur de l'automobile.

Le groupe bénéficie en plus depuis mi-novembre de l'annonce de son entrée imminente au sein de l'indice S&P 500, qui regroupe les 500 plus grandes entreprises de la place new-yorkaise.

Cette inclusion, qui aura lieu le 21 décembre, permettra à l'action Tesla d'être systématiquement intégrée dans de nombreux produits financiers qui suivent mécaniquement ses fluctuations, les ETF, ce qui devrait lui donner encore plus d'ampleur.

L'envolée de l'action du groupe a en tout cas permis à son patron Elon Musk de bondir à la place de deuxième homme le plus riche au monde, avec une fortune désormais estimée à 155 milliards de dollars, sur le papier, par l'agence Bloomberg.

A propos de la transaction annoncée mardi, le groupe indique seulement vouloir utiliser l'argent récupéré pour consolider son bilan comptable et pour d'autres dépenses d'ordre général. Il avait engagé en septembre une opération similaire.

En constante expansion, Tesla est notamment en train de construire deux usines supplémentaires, près de Berlin et près d'Austin (Texas).

La société a levé suffisamment d'argent cette année «pour que son bilan comptable et sa structure capitalistique lui permettent de renforcer son flux de trésorerie et ainsi d'alléger peu à peu sa dette», remarque Dan Ives, analyste pour Wedbush. Cela «laisse pour l'instant au placard ceux qui parient sur une baisse du titre», ajoute-t-il dans une note.

Retour à la page d'accueil

afp