Un demi-million d'emplois créés en octobre aux Etats-Unis

afp

5.11.2021 - 14:15

Les créations d'emplois sont reparties de plus belle aux Etats-Unis en octobre et ont presque doublé par rapport à septembre, l'activité économique rebondissant après la vague de coronavirus. (archives)
ATS

Les créations d'emplois sont reparties de plus belle aux Etats-Unis en octobre et ont presque doublé par rapport à septembre, l'activité économique rebondissant après la vague Delta du Covid-19, mais les employeurs peinent toujours à recruter.

afp

5.11.2021 - 14:15

Le taux de chômage a reculé à 4,6% (-0,2 point) et 531'000 emplois ont été créés en octobre, secteurs public et privé confondus, quasiment deux fois plus qu'en septembre, a annoncé vendredi le département du travail. C'est également mieux que les 400'000 attendus par les analystes.

«La croissance de l'emploi a été généralisée», a précisé le département du Travail dans son communiqué.

Ainsi, les créations d'emplois ont été particulièrement élevées dans les secteurs des loisirs et de l'hôtellerie, dans les services professionnels et commerciaux, dans l'industrie de fabrication, ainsi que dans le transport et l'entreposage.

Les créations d'emplois, après avoir dépassé le million en juin puis en juillet, avaient ralenti à cause du variant Delta du Covid-19.

En août, 483'000 emplois avaient été créés, puis 312'000 en septembre, selon des données révisées en forte hausse, et également publiées vendredi.

Ces chiffres sont publiés au moment où les élus de la Chambre des représentants se réunissent pour voter les deux plans d'investissements voulus par Joe Biden pour assurer la croissance et l'emploi à long terme.

Difficultés de recrutement

Leur montant total est d'un peu moins de 3000 milliards de dollars, dans les infrastructures et pour des réformes sociales et environnementales.

Au total, 18,2 millions d'emplois détruits pendant la pandémie ont été recréés, mais, il en manque toujours 4,2 millions pour retrouver le niveau d'avant la pandémie, lorsque le marché du travail était au meilleur de sa forme.

Paradoxalement cependant, les travailleurs ne sont pas assez nombreux pour occuper les millions de postes vacants dans les restaurants, entrepôts, services de livraison, usines, crèches...

Entre les personnes qui craignent pour leur santé, celles qui ont des problèmes de garde d'enfants, et surtout les départs anticipés en retraite, les rangs se sont clairsemés.

Cette pénurie de travailleurs fait grimper les salaires, les employeurs rivalisant sur ce terrain pour attirer la main d'oeuvre.

Le salaire horaire moyen des salariés du secteur privé a ainsi, sur les 12 derniers mois, augmenté de 4,9%. Il était, en octobre, de 30,96 dollars.

afp