Conjoncture

Une BNS plus optimiste

ATS

24.9.2020 - 10:28

Présidée par Thomas Jordan, la BNS avertit cependant que le scénario de base demeure très incertain notamment en raison de l'augmentation rapide du nombre de cas de coronavirus. (archives)
Source: KEYSTONE/ANTHONY ANEX

La Banque nationale suisse (BNS) a revu jeudi à la hausse ses prévisions pour le produit intérieur brut (PIB) et l'inflation en 2020. Les incertitudes demeurent cependant élevées en raison de la pandémie de coronavirus.

Le PIB est désormais attendu à -5%, contre -6% auparavant, tandis que l'inflation devrait s'inscrire à -0,6%, après -0,7% anticipé en juin.

La nouvelle prévision d'inflation est plus élevée que celle de juin en raison de l'appréciation des cours de pétrole, explique dans un communiqué l'institut d'émission suisse.

A plus long terme, les prévisions pour le renchérissement des prix restent plus ou moins inchangées. L'inflation devrait revenir tout juste dans la zone positive (+0,1%) en 2021 et continuer d'augmenter légèrement en 2022 (+0,2%). Lors des anticipations de juin, l'inflation de l'année prochaine était à -0,2% tandis que celle de 2022 était la même.

La BNS avertit cependant que ce scénario de base demeure très incertain notamment en raison de l'augmentation rapide du nombre de cas de coronavirus, qui pourrait nécessiter de nouvelles mesures d'endiguement.

Retour à la page d'accueil

ATS