Ventes et bénéfice en hausse pour Barry Callebaut en 2020/21

vj

10.11.2021 - 09:06

vj

10.11.2021 - 09:06

Retrouvant la dynamique d'avant-crise, Barry Callebaut a renoué avec la croissance durant l'exercice décalé 2020/21. Le groupe zurichois, numéro un mondial des produits à base de cacao et de chocolat, affiche des ventes et un bénéfice net en hausse.

L'activité chocolat a dépassé les niveaux de 2018/19 antérieurs au COVID-19 et, avec une croissance du volume de 6,5 %, a nettement surpassé le marché mondial sous-jacent des confiseries. (Archives)
ATS

Sur l'exercice sous revue, clos fin août, le résultat net s'est envolé de 20,4% sur un an à 384,5 millions de francs. Quant au résultat d'exploitation avant intérêt et impôts (Ebit) sur une base récurrente s'est hissé à 566,7 millions de francs, 15,4% de plus que douze mois auparavant, a indiqué mercredi Barry Callebaut. Exprimée en devises locales, la croissance de l'Ebit s'est inscrite à 18,9%.

En termes de volumes, les ventes ont progressé de 4,6% à 2,19 millions de tonnes, le chiffre d'affaires pro forma s'étoffant quant à lui de 4,6% à 7,21 milliards de francs. En monnaies locales, les revenus ont augmenté de 8,7%.

L'activité chocolat a dépassé les niveaux de 2018/19 antérieurs au COVID-19 et, avec une croissance du volume de 6,5 %, a nettement surpassé le marché mondial sous-jacent des confiseries.

La performance du premier producteur mondial de produits à base de chocolat et de cacao s'est révélée relativement conforme aux attentes des analystes, à tout le moins au niveau de l'Ebit et du chiffre d'affaires. Le bénéfice net les a dépassées.

Le Conseil d'administration propose aux actionnaires, lors de l'assemblée générale annuelle du 8 décembre 2021, le versement d'un dividende de 28,00 francs par action, 27,3% de plus que le montant versé au titre de l'exercice précédent. Il correspond à un taux de distribution de 40% du résultat net.

Evoquant ses perspectives, Barry Callebaut indique vouloir mettre l'accent sur la rentabilité et la génération de trésorerie. En tirant parti de sa présence internationale, de sa capacité à innover, de son rôle de leader en matière de coûts, le groupe s'estime en bonne voie pour accélérer et atteindre ses objectifs à moyen terme.

vj