Volvo a carburé au 2e trimestre

ATS

18.7.2019 - 09:54

L'accélération des recettes du constructeur autmobile suédois peine à cacher la décélération des entrées de commandes. (archive)
Source: KEYSTONE/AP TT NEWS AGENCY/JONAS EKSTROMER

Le constructeur suédois de poids lourds Volvo Group a fait état jeudi de résultats en forte hausse et supérieurs aux attentes au deuxième trimestre, son carnet de commandes ressortant en revanche moins étoffé qu'espéré.

Le bénéfice net a augmenté de 23% sur la période avril-juin sur un an, à 11,1 milliards de couronnes (1,2 milliard de francs), pour un chiffre d'affaires en progression de 16% à 120 milliards.

Son bénéfice opérationnel s'est apprécié de 23% à 15,1 milliards de couronnes, un niveau record sur un trimestre pour l'industriel, et dépassant le consensus des analystes qui escomptaient 13,5 milliards.

Les ventes ont progressé de 7% en Europe, son premier marché, et bondi de 39% en Amérique du nord et de 49% en Amérique du sud.

Le carnet de commandes a en revanche déçu. Il s'affichait fin juin à 47.821 véhicules (-21% sur un an) alors que le marché l'attendait à 49.080. Les commandes ont particulièrement reculé en Amérique du nord (-53%).

«Le déclin des commandes est dû au niveau exceptionnellement élevé qu'elles avaient atteint en 2018 et au fait que les clients ont déjà anticipé leurs besoins pour 2019», a expliqué Volvo Group dans le communiqué de résultats.

«Nos clients attendent aussi d'avoir une meilleure visibilité sur l'évolution de la conjoncture économique en 2020 avant de passer de nouvelles commandes», a-t-il ajouté.

Retour à la page d'accueil

ATS