Variole du singe

59 cas en Espagne, qui achètera des vaccins via l'UE

ATS

25.5.2022 - 21:09

L'Espagne a détecté un total de 59 cas de variole du singe mercredi et commandera des vaccins et des antiviraux à travers un achat groupé de l'Union européenne (UE), a annoncé le gouvernement.

La variole du singe ou «orthopoxvirose simienne» est une maladie rare dont le pathogène peut être transmis de l'animal à l'homme et inversement.
La variole du singe ou «orthopoxvirose simienne» est une maladie rare dont le pathogène peut être transmis de l'animal à l'homme et inversement.
KEYSTONE/AP

ATS

25.5.2022 - 21:09

Un total de 59 cas positifs ont été détectés par test PCR, dont 20 confirmés par séquençage génomique, a annoncé la ministre de la santé Carolina Darias en conférence de presse.

«Il est raisonnable de supposer que, étant positives, toutes ces (59) personnes aient la maladie» de la variole du singe, a expliqué le directeur de l'Institut de recherche Carlos III, Cristóbal Belda.

Au total, 171 cas suspects ont été détectés dans le pays.

Par ailleurs, l'Espagne compte acquérir des vaccins Imvanex et des antiviraux Tecovirimat via un achat groupé de l'UE pour freiner la propagation de ce virus, a annoncé la ministre de la Santé.

Vaccin: production et accès limité

L'organisme européen HERA ("Health Emergency Response Authority") «va mettre à disposition le vaccin aux Etats membres, en l'occurrence le vaccin Imvanex (...)», a-t-elle indiqué, sans préciser les quantités ni les délais de distribution.

«C'est la HERA qui déterminera les délais» et «les doses seront réparties de manière équitable entre les Etats membres» pour ces produits «à la production limitée et à l'accès limité», a indiqué la ministre.

Imvanex, du laboratoire Bavarian Nordic, est un vaccin de 3e génération (vaccin vivant non réplicatif c'est-à-dire ne se répliquant pas dans l'organisme humain) autorisé en Europe depuis 2013 et indiqué contre la variole chez les adultes.

Il n'existe pas de traitements ou de vaccins spécifiques contre la variole du singe, mais on peut endiguer les multiplications de cas avec la vaccination antivariolique, explique l'OMS.

La variole du singe, dont plusieurs cas ont récemment été détectés en Europe et en Amérique du Nord, est une maladie rare originaire d'Afrique dont on guérit en général spontanément.

ATS