90'000 personnes ont été affectées par des inondations

ATS

7.8.2021 - 07:55

De violentes averses dans le Soudan du Sud ont obligé des dizaines de milliers de personnes à quitter leur habitation. Cela aggrave la situation humanitaire déjà très dégradée dans cette région affectée par des conflits meurtriers, a indiqué vendredi le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha).

ATS

7.8.2021 - 07:55

Thatched huts surrounded by floodwaters are seen from the air in Old Fangak county, Jonglei state, South Sudan Friday, Nov. 27, 2020. Some 1 million people in the country have been displaced or isolated for months by the worst flooding in memory, with the intense rainy season a sign of climate change. (AP Photo/Maura Ajak)
Les inondations compromettent gravement la capacité des habitants à survivre, s'est alarmé le coordinateur humanitaire d'Ocha Arafat Jamal. (archives)
KEYSTONE

Environ 90'000 personnes ont déjà été affectées par des inondations, les pluies incessantes ayant submergé les habitations, les champs cultivés et obligeant les habitants et le bétail à se réfugier sur des hauteurs.

Les secteurs les plus touchés sont les comtés d'Ayod et Canal dans l'Etat de Jonglei, a précisé l'Ocha. «Pour beaucoup, c'est la seconde fois qu'ils affrontent de inondations depuis mai», a souligné l'organisme de l'ONU.

Le Soudan du Sud, indépendant depuis 2011, subit encore les conséquences de la guerre civile de cinq ans qui a fait près de 400'000 morts entre 2013 et 2018. Les affrontements, marqués par des massacres à caractère ethnique, des viols massifs et des exactions, a aggravé la pauvreté et paralysé la production de pétrole.

Selon un rapport d'avril 2021 de la Banque Mondiale, 82 % des 11 millions d'habitants sont pauvres.

Les inondations compromettent gravement la capacité des habitants à survivre, s'est alarmé le coordinateur humanitaire d'Ocha Arafat Jamal. Les Nations unies ont lancé un appel à une aide urgente, la population sinistrée ayant besoin d'abris, de médicaments et d'un accès à l'eau potable.

ATS