Elle découvre son cancer du sein suite à une cure d'amaigrissement

5.10.2018 - 13:36, tsch

Elaine Atkinson (à droite) avec ses enfants Millie, Tom et Kaitlynne: c'est à la suite d'une cure d'amaigrissement que cette maman a découvert qu'elle souffrait d'une tumeur.
Photo: Dukas
Après avoir perdu neuf kilos, elle s'est rendu compte, en se palpant la poitrine, qu'un nodule s'était développé dans un de ses seins.
Photo: Dukas
Le nodule a pu être retiré. Pour l'instant, Elaine suit une chimiothérapie.
Photo: Dukas
«Je n'ai perdu que neuf kilos, mais ça m'a sauvé la vie», déclare-t-elle soulagée.
Photo: Dukas
Elaine Atkinson avec sa fille: sa famille lui est d'un grand soutien.
Photo: Dukas
Au Royaume-Uni, l'étonnante histoire d'Elaine a fait les gros titres des journaux.
Photo: Dukas

Pour la Britannique Elaine Atkinson, ça a été le choc: les médecins lui ont diagnostiqué un cancer du sein. Cependant, la mère de cinq enfants a eu de la chance dans sa malchance.

En janvier dernier, Elaine Atkinson s'est inscrite dans un centre d'amaigrissement britannique. Si au départ, la femme de 43 ans souhaitait simplement accompagner une amie, elle a fini par se prendre au jeu. Et a enregistré une perte de poids déterminante: elle a perdu neuf kilos en seulement quelques semaines – et a ensuite découvert qu'un nodule s'était formé au niveau de sa poitrine.

«En passant la main sur ma poitrine, j'ai senti ce petit nodule. Il avait la taille d'un petit pois», raconte Elaine Atkinson au journal à sensation britannique «Daily Record». «J'ai tout de suite su que je devais le faire examiner.» Le lendemain, elle se rendait chez un spécialiste. Après plusieurs examens, le verdict est tombé: c'était un cancer du sein. Le nodule a fini par être retiré chirurgicalement quelque temps plus tard.

«Le chirurgien m'a dit que le nodule était si petit qu'il était surpris que j'aie pu le sentir», explique Elaine Atkinson. Elle lui a alors parlé du programme de perte de poids. «"Slimming World vous a sauvé la vie!", m'a-t-il dit.» Car on n'aurait jamais pu sentir le nodule sous le tissu graisseux qui recouvrait la poitrine d'Elaine Atkinson avant sa perte de poids. «Comme je n'avais que 42 ans au moment du diagnostic, je n'aurais subi mon premier examen préventif que huit ans plus tard, à l'âge de 50 ans», explique-t-elle.

Elaine Atkinson suit actuellement une chimiothérapie en plusieurs étapes qui va lui permettre de vaincre définitivement son cancer. Ses cinq enfants la soutiennent dans cette épreuve. «J'aime le monde», déclare-t-elle. «Je n'ai perdu que neuf kilos, mais ça m'a sauvé la vie!»

Amputé des deux jambes, cet homme de 69 ans veut escalader l’Everest

Une maladie rare «pétrifie» la peau des enfants d’une famille pauvre

Retour à la page d'accueil

Plus d'articles