Loterie particulière

Bourse d'études ou 100'000 dollars contre un vaccin

ATS

10.6.2021 - 08:35

Quelques heureux vaccinés se partageront près de 1,5 million de dollars (1,1 million de francs) ou des bourses d'études s'ils remportent une loterie lancée mercredi par la province canadienne la plus touchée par l'épidémie. Elle vise à accélérer la campagne de vaccination.

ATS

10.6.2021 - 08:35

L'entraîneur de la ligne offensive des Alouettes de Montréal, Luc Brodeur-Jourdain, reçoit son premier vaccin contre la COVID-19 à Montréal, le lundi 17 mai 2021. (image d'illustration)
L'entraîneur de la ligne offensive des Alouettes de Montréal, Luc Brodeur-Jourdain, reçoit son premier vaccin contre la COVID-19 à Montréal, le lundi 17 mai 2021. (image d'illustration)
KEYSTONE

Le gouvernement du Manitoba, dans le centre du pays, a annoncé l'organisation de deux tirages d'ici la fin de l'été, réservés à tous ceux qui auront reçu une ou deux doses de vaccins avant le 6 septembre.

À chacun des tirages, sept prix de 100'000 dollars (73'900 francs) seront remis aux gagnants, ainsi que dix bourses d'études de 25'000 dollars (18'400 francs) pour des étudiants âgés de 12 à 17 ans, selon un communiqué du gouvernement.

Les personnes ayant reçu une première dose de vaccin contre le Covid-19 avant le 2 août seront éligibles pour le premier tirage, le deuxième étant réservé aux personnes pleinement vaccinées avant le 6 septembre.

Pour que les citoyens «se retroussent les manches»

«Plus vite on se fait vacciner, plus vite on pourra retrouver une vie normale. Cette loterie donne aux Manitobains encore plus de raisons de se retrousser les manches, pas une, mais deux fois», a dit Brian Pallister, Premier ministre de la province.



La province de 1,4 million d'habitants est la juridiction en Amérique du Nord comptant actuellement le plus grand nombre de cas quotidiens de Covid-19 par rapport à sa population, selon les données de l'université Johns Hopkins.

Un sondage publié mercredi par l'institut Angus Reid place le Premier ministre Brian Pallister avant-dernier parmi ceux des dix provinces canadiennes pour sa gestion de la pandémie.

ATS