Des jumeaux pandas sont nés dans un zoo de Tokyo

ATS

23.6.2021 - 10:04

ATS

23.6.2021 - 10:04

Shin Shin, un panda femelle du zoo de Ueno à Tokyo, a accouché de jumeaux dans la nuit de mardi à mercredi. Cet événement au Japon a même suscité une réaction du porte-parole du gouvernement.

Le sexe des deux bébés n'a pas encore été précisé. Les employés du zoo «font de leur mieux en ce moment pour protéger et observer la mère et ses bébés», a déclaré le parc animalier dans un communiqué.

C'est la première fois que des jumeaux pandas naissent au zoo d'Ueno. L'un des minuscules bébés, pesant 124 grammes, a été placé en couveuse, a expliqué ultérieurement un porte-parole du zoo lors d'une conférence de presse.

Shin Shin «est en bonne santé» et s'occupe avec attention de l'autre bébé, a-t-il ajouté.

Couveuse

Quand les pandas ont des bébés jumeaux, ils en élèvent un seul d'habitude, «donc nous devons nous assurer que la mère en allaitera un pendant que nous garderons l'autre en couveuse», a encore précisé le porte-parole du zoo.

Les bébés échangeront régulièrement leurs places, de sorte que tous deux devraient profiter de l'allaitement maternel.

C'est la première naissance de pandas au zoo d'Ueno depuis la naissance d'une femelle en 2017, Xiang Xiang, devenue une attraction majeure pour le site avant la pandémie.

Shin Shin, un panda femelle (à gauche sur la photo), avec son premier petit, Xiang Xiang, né en 2017.
ATS

L'annonce de la nouvelle grossesse de Shin Shin début juin avait déjà fait les gros titres au Japon, et avait accessoirement profité aussi aux actions de certaines chaînes de restauration à la Bourse de Tokyo.

Disposant de restaurants populaires à côté du zoo, ces sociétés devraient logiquement profiter d'un afflux de visiteurs à l'avenir grâce à la famille panda élargie. Leurs actions bondissaient d'ailleurs de nouveau mercredi.

«Nouvelle réjouissante»

La naissance des jumeaux «est une nouvelle réjouissante», a commenté mercredi le porte-parole du gouvernement japonais, Katsunobu Kato.

Il existe seulement quelque 1800 pandas géants à l'état sauvage dans le monde, vivant dans des forêts de bambou dans des massifs montagneux en Chine, un habitat naturel spécifique qui se raréfie, selon l'organisation environnementale WWF.

Quelque 600 autres spécimens de cette espèce menacée vivent dans des parcs animaliers à travers le monde.

La Chine a coutume de prêter à long terme des pandas géants à des pays étrangers en signe d'amitié, une pratique surnommée la «diplomatie du panda».

ATS