Donald Trump avait été évincé de Facebook, Twitter et YouTube en janvier, après l'assaut meurtrier du Capitole mené par ses partisans lors de la cérémonie de certification de la victoire de son rival Joe Biden à l'élection présidentielle (archives).
Donald Trump avait été évincé de Facebook, Twitter et YouTube en janvier, après l'assaut meurtrier du Capitole mené par ses partisans lors de la cérémonie de certification de la victoire de son rival Joe Biden à l'élection présidentielle (archives).
ATS